• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Un salon des technologies du numérique dans la Nièvre

Internet, réseaux, ordinateurs : l'informatique est source de pollution.
Internet, réseaux, ordinateurs : l'informatique est source de pollution.

Le 1er salon Nivernais Morvan TIC (Technologies de l'information et de la communication) se tient à Chitry-les-Mines lundi 15 avril 2013. Le e-commerce et le e-tourisme sont à l'affiche.

Par Beatrice de Lavergne

Ce salon s'adresse tout particulièrement aux entreprises et notamment aux TPE (très petites entreprises) et aux PME (petites et moyennes entreprises). Celles-ci accusent un retard dans le domaine du numérique, ce qui les pénalise pour leur développement économique. En effet, il est devenu impossible de se passer d'internet quand on a une activité commerciale ou touristique.

Les organisateurs du salon Nivernais Morvan TIC ont tout prévu pour répondre aux interrogations des professionnels. Le programme comprend 14 conférences gratuites, des formations aux réseaux sociaux, un forum de la Nièvre numérique, etc.
En seulement 20 minutes, on pourra :
  • apprendre à poster une vidéo sur youtube et créer sa chaine
  • créer sa page facebook pro et recevoir ses premiers "j’aime"
  • s’enregistrer sur le site trip advisor et échanger avec ses clients
  • poster son premier tweet et réagir en temps réel

Le salon est organisé au Port de Chaumot près de la commune de Chitry-les-Mines. L'endroit a été choisi tout spécialement, car il est situé aux portes du Morvan et sur le canal du Nivernais où des bornes numériques ont été installées l’an dernier.

La Nièvre part à la conquête du Très Haut Débit

Le département de la Nièvre s'est engagé depuis 2005 dans une politique d'aménagement numérique. Il a créé Niverlan, l’un des premiers réseaux d’Initiative publique de  télécommunications en France. "La Nièvre peut aujourd'hui revendiquer une couverture satisfaisante en haut-débit, et élabore actuellement sa stratégie du Très Haut Débit, dont le gouvernement s'est engagé à faire un chantier national sur les 10 ans qui viennent", explique Fabien Bazin, président de Nièvre numérique et vice-président du conseil général de la Nièvre. "Même s'il demeure des imperfections dans la couverture, qu'il appartient aux acteurs délégataires et privés de corriger, la Nièvre, ses territoires et ses élus disposent des infrastructures qui leur permettent de se développer, et d'affirmer leurs ambitions d'attractivité et d'accueil", conclut-il.

DMCloud:58777
Un salon des technologies du numérique dans la Nièvre



A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus