Les mesures d'évacuation en aval du lac de Pont sont levées

Le barrage du lac de Pont vide son trop plein dans l'Armançon / © Anne Berger
Le barrage du lac de Pont vide son trop plein dans l'Armançon / © Anne Berger

Un communiqué de la préfecture indique que le niveau des eaux de Pont-et-Massène a baissé significativement. En revanche la situation de l'Ouche, en amont et en aval de Dijon, impose une très forte vigilance

Par Muriel Bessard

Du côté de Pont-et-Massène, la situation semble s'améliorer nettement d'après ce qu'indique la préfecture de Côte-d'Or dans son dernier communiqué (diffusé à 11h). Le niveau des eaux de Pont et Massène a "significativement baissé" et "la tendance météorologique pour les heures qui viennent est favorable en matière de pluie". Les analyses des gendarmes et des spécialistes de la DREAL ont donc permis au préfet de lever 
les mesures d'évacuation en aval du Lac de Pont (sur les communes de : SEMUR-EN-AUXOIS, GENAY, PONT-ET-MASSENE, MILLERY et SAINT-EUPHRONE). "Les gendarmes ont assuré toute la nuit une surveillance des habitations laissées vacantes et au total une centaine de personnes a finalement été évacuée durant la soirée sur cette zone", précise le communiqué. 


DMCloud:64483
Semur-en-Auxois : les inondations
Les fortes pluies avaient fait craindre le pire hier soir autour du lac de Pont, un des barrages réservoirs qui alimente le canal de Bourgogne. La préfecture avait lancé une alerte rouge pour risque de submersion dans les communes en aval. Ce matin, le calme était revenu.

                                Reportage d'A. Berger, V. Morzadec et C. Frèrebeau
                                Avec Rose-Marie Ducros et Marie-Josépha Barata



Semur-en-Auxois face aux inondations
A Semur-en-Auxois, hier,face à la menace de la montée des eaux au barrage du lac de Pont, des dizaines de personnes du canton dont été évacuées... Des mesures avaient été prises pour accueillir toutes ces familles.

                           Reportage de Sylvain Bouillot, Daniel Waxin et Cécile Frèrebeau
                                   Avec : - Thierry Bardet
                                              - Philippe Guyenot, maire de Semur-en-Auxois (21)
                                              - Olivier Huisman, sous-préfet de Montbard


Situation difficile sur l'Ouche
Le niveau de l'Ouche continue cependant, lui, à monter et les mesures préventives sont maintenues. Le débit actuel en amont de Dijon  (dans la vallée de l'Ouche) se rapproche de la crue historique de 1968. En aval de Dijon, "le niveau de l'eau et le débit atteignent un niveau sans précédent, dépassant la crue historique de 1965 (174m3/s contre 131 m3/s). Le communiqué de presse précise que "le préfet de la Côte d'Or a alerté les maires des communes suivantes : LES MAILLYS, GENLIS, VARANGES, TROUHANS, FAUVERNEY, CRIMOLOIS, PLUVAUT,PLUVET, ROUVRES EN PLAINE, TART L’ABBAYE, TART LE BAS, TRÉCLUN, ECHENON, CHAMPDÔTRE, NEUILLY LES DIJON". Le but est d'"identifier les habitations et établissements à risques" et éventuellement réaliser des évacuations.

La Préfecture de Côte-d'Or maintient un numéro vert 0811000621, pour délivrer toutes précisions nécessaires à la population.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus