Cet article date de plus de 7 ans

Centrale Lucy 3 : la justice repousse sa décision au 21 mai

Près d'une centaine de salariés montcelliens de la centrale Lucy 3 a manifesté mardi 7 mai à Chalon-sur-Saône, où syndicats et direction d'E.ON se retrouvaient devant le tribunal de grande instance. La justice devrait rendre sa décision le 21 mai 2013.
Les manifestants devant le tribunal de Chalon-sur-Saône
Les manifestants devant le tribunal de Chalon-sur-Saône
La CGT avait appelé les salariés de la centrale Lucy 3 à faire grève et à venir manifester devant le tribunal correctionnel de Chalon-sur-Saône, le mardi 7 mai 2013.

Le syndicat a assigné la direction d'E.ON en justice pour avoir dénoncé l'accord dans lequel elle s'était engagée à poursuivre jusqu'en 2015 l'exploitation du site de Montceau-les-Mines. La fermeture est désormais prévue le 31 mars 2014.

Les syndicats attendaient beaucoup de cette audience, car vendredi 3 mai 2013, la cour d'appel de Douai a ordonné à E.ON France de poursuivre la production à la centrale à charbon d'Hornaing (Nord), qui a fermé le 31 mars. 

Dans son arrêt, la cour a estimé qu'E.ON "a manqué à son engagement" en décidant "unilatéralement" d'arrêter l'exploitation de la centrale à charbon "dès 2013". Elle ordonne "la mise en oeuvre de l'accord" de fin de conflit signé le 16 février 2010, soit "l'accomplissement de 20.000 heures de production".

Cette décision a donné de l'espoir aux salariés de Saône-et-Loire, qui espèrent une jurisprudence. Ils devront patienter, puisque la justice a décidé de repousser sa décision au 21 mai 2013. 

Ecoutez Claude Martin, délégué syndical CGT. Propos recueillis par S.Robert et G.Talon

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social énergie emploi