La Saône-et-Loire cherche le remède pour attirer des médecins

illustration / © F3
illustration / © F3

La Saône-et-Loire voit son nombre de médecins chuter d'année en année. Pour lutter contre les déserts médicaux, le conseil général veut favoriser l'installation de nouveaux médecins en aidant financièrement les étudiants et les collectivités locales. Il lance l'opération "installeunmedecin.com"

Par Christophe Tarrisse

Nom code de l'opération : "installeunmedecin.com". Le Conseil Général de la Saône-et-Loire met en place un arsenal de mesures pour lutter contre la fuite des médecins dans le département et attirer de jeunes praticiens. Le dispositif a été adopté le vendredi 29 mars 2013 et va se déployer petit à petit. Le président du Conseil Général, Rémi Chaintron avoue "Il faut arrêter de penser que les médecins seront partout dans l'avenir".

En 2009, la Saône-et-Loire comptait 692 médecins en activité régulière, l'an passé,  il n'était plus que 668, soit une baisse de 3,5% en 3 ans. Autre chiffre inquiétant, 27.7% des médecins en Saône-et-Loire ont plus de 60 ans...La densité médicale du département s’élève à 88 médecins généralistes pour 100 000 habitants, contre 96 pour 100 000 en Bourgogne.

Objectif aidé à l'installation de jeunes praticiens. Des aides financières pour le cabinet médical mais aussi dans l'installation de sa vie quotidienne. Une mission SIM 71 (Soutien Installation de Médecins) sera également lancée. Enfin, ce dispositif concerne aussi les collectivités qui voudraient développer leur offre de soin...

Ce plan mobilisera une enveloppe de 100 000 euros par an. Une bourse d’études de 1 000 euros par mois pour les étudiants de 3e cycle en médecine s’engageant à exercer au moins trois ans en Saône-et-Loire sera octroyé.  « Nous n’imposons pas aux jeunes de s’installer dans l’un des quatre cantons déficitaires. Ils s’installeront où ils veulent dans le département.» précise Rémi Chaintron, qui vise une dizaine de bourses par an.

Une première réunion publique de présentation est prévue ce lundi 13 mai 2013 à 20h à Broye dans le canton de Mesvres qui n'a pas hésité à aller chercher un médecin étranger pour garder son cabinet ouvert. L'opération sera présentée publiquement pendant tout le mois de mai dans les cantons du département.

Les prochaines dates :
Lundi 13 mai à Broye (salle communale)
Jeudi 16 mai à Saint-Martin-Belle-Roche (salle des fêtes)
Jeudi 23 mai à Charolles (Maison du Charolais, 43 route de Mâcon)
Lundi 27 mai à Givry (salle des fêtes)
Lundi 3 juin à Louhans (Le Palace)

Voir le reportage de Stéphane Robert et Gabriel Talon : 
DMCloud:67009
Lutte contre les déserts médicaux en Saône-et-Loire
Lutte contre les déserts médicaux en Saône-et-Loire



Sur le même sujet

Les + Lus