Un radar embarqué va être mis en service en Saône-et-Loire

© yvelines.pref.gouv.fr
© yvelines.pref.gouv.fr

La Sécurité routière a annoncé mardi 28 mai, le déploiement en juin prochain, de 26 nouveaux radars embarqués dans des voitures banalisées des forces de l'ordre, dont un en Saône-et-Loire.

Par AFP

26 nouveaux radars embarqués dans des voitures banalisées des forces de l'ordre vont être mis en service en juin 2013, ce qui porte à 46 le nombre de ces radars mobiles de nouvelle génération sur tout le territoire.

Vingt de ces nouveaux équipements seront déployés en zone gendarmerie et six en zone police. Ils seront opérationnels au moment des grands départs estivaux, selon la Sécurité routière.

Ces radars seront mis en service à Paris et dans 22 départements: Aisne, Aube, Cantal, Charente-Maritime, Corse du Sud, Doubs, Eure, Haute-Garonne, Gironde, Hérault, Isère, Morbihan, Moselle (2), Nord, Pas-de-Calais (2), Bas-Rhin (2), Haut-Rhin, Saône-et-Loire, Haute-Savoie, Seine-et-Marne, Haute-Vienne et Vosges.

20 premiers radars mobiles de nouvelle génération (RMNG) avaient déjà été mis en service en mars 2013, dans le cadre du vaste programme de renouvellement des radars mobiles ancienne génération mis en place en 2004 et 2005. D'ici à 2016, 300 radars mobiles d'ancienne génération seront remplacés, à raison de 100 par an.

Les radars embarqués ont enregistré en deux mois de fonctionnement plus de 10 000 infractions d'automobilistes dont la vitesse était supérieure à la limite autorisée, après abattement de la marge technique d'erreur.

Selon la Sécurité routière, "l'annonce, puis la mise en place de ce nouveau dispositif a contribué à la baisse exceptionnelle de la mortalité routière en mars et avril derniers". Au cours de ces deux mois, la mortalité routière a connu des baisses respectives de 26,8 % et 15,4 % par rapport à la même période de 2012.


Sur le même sujet

Les + Lus