Cet article date de plus de 8 ans

Un Mirage s'écrase à Montcourt (70) : le pilote est sain et sauf

Le Mirage 2000-5 de la Base aérienne 116 de Luxeuil-Les-Bains est tombé à Montcourt en Haute-Saône, vers 19h mercredi soir. Le pilote de l'avion s'est éjecté et est indemne.
Voici les informations dont nous disposons : un oiseau serait entré dans les réacteurs de l'appareil. Le pilote aurait alors largué le contenu de ses deux réservoirs au dessus des Vosges avant de s'écraser en Haute-Saône. Il aurait eu le temps de s'éjecter. 
Le procureur de la République Jean-François Parietti s'est rendu sur place. Initialement, l'armée avait annoncé que le crash avait eu lieu sur la commune de Bousseraucourt, distante de 6 kilomètres de Montcourt.

Selon nos confrères de l'AFP , citant l'officier de communication: le pilote, un militaire expérimenté participait à un exercice d'entraînement avec trois autres avions lorsqu'un oiseau est entré dans la turbine de son Mirage 2000-5. 

"Le pilote a appliqué la procédure de rigueur en vidant ses réservoirs, avant de prendre la direction d'une zone non habitée et de ralentir pour s'éjecter. Les réservoirs sont tombés dans le département voisin des Vosges", a ajouté cet officier.

Une fois à terre, l'avion armé d'obus a pris feu. Une zone de sécurité a été mise en place sur les lieux de l'accident à Montcourt, a indiqué M. Guériaud.

Une vingtaine de gendarmes et une dizaine de militaires ont été dépêchés sur les lieux. L'enquête sera confiée à la section de recherche de la gendarmerie de l'air de Villacoublay (Yvelines).

"Nous sommes tous très contents que le pilote soit sain et sauf", a déclaré Michel Robquin, directeur de cabinet du préfet de Haute-Saône Arnaud Cochet, qui s'est rendu sur place.

En octobre 2012, un Mirage 2000-5 de la base aérienne de Luxeuil-les-Bains, s'était déjà écrasé dans le département. Son pilote de nationalité taïwanaise était décédé dans l'accident.

A lire aussi :  le blog de Jean-Dominique Merchet : Secret défense
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée faits divers