Crash de Froideconche : le Mirage 2000-5 appartenait à l'escadron Cigogne

Le Mirage 2000-5 était stationné sur la BA 116 / © f3
Le Mirage 2000-5 était stationné sur la BA 116 / © f3

Le Mirage qui s'est écrasé à Froideconche (Haute-Saône) faisait parti d'un escadron très prestigieux de l'armée Française

Par Sophie Guillin

Quel est l'avion accidenté ?

L'avion accidenté est un Mirage 2000-5 conçu par Dassault. C'est l'une des versions les plus modernes de cet avion de chasse qui précède la génération des Rafales. Le Mirage 2000-5 a été conçu comme un avion destiné à l'exportation. Il n'est donc, en soit, pas étonnant que le pilote aux commandes soit un militaire Taïwanais. Il existe également une version du Mirage 2000-5 fabriqué pour l'armée française. Ils sont tous stationnés sur la base aérienne de Luxeuil, en Haute-Saône.

Pourquoi un pilote étranger ?

Selon le porte-parole du Sirpa Air, le colonel Jean-Pascal Bonnet, le
Taïwanais était "un pilote confirmé, avec 1.300 heures de vol" sur Mirage 2000-5
à son actif. Il était en France dans le cadre d'un "accord technique" entre la
France et Taïwan. Selon lui, "c'est l'Etat taïwanais qui a demandé à ce que l'on
participe au partage de nos expériences opérationnelles". "Il y a dans l'Armée
de l'Air un certain nombre d'étrangers qui viennent voler. On a un accord technique
qui a conduit à accueillir un pilote à Luxeuil à la demande de Taïwan", a-t-il
ajouté. La formation du pilote devait durer deux ans selon le Sirpa-Air joint par l'AFP

Les accidents sont-ils fréquents ?

Dans les armées dites de rang 1 (Europe occidentale, Etats-Unis etc...), pour 100 000 heures de vol, la statistique donne la perte d'un avion et demi. Ce chiffre n'a jamais été si faible. Il est stable depuis une vingtaine d'années et aucune armée n'a réussi à passer sous ce chiffre. Dans les années 60, les accidents d'avions de chasse étaient beaucoup plus fréquents, de l'ordre d'un tous les deux mois en France.

Qu'est ce que l'escadron Cigogne ?

L'avion accidenté appartenait à l'escadron Cigogne. c'est l'un des escadrons les plus prestigieux de l'armée Française : celui de Guynemer et des Chevaliers du Ciel. C'est un escadron spécialisé dans la chasse. Jusqu'en 2011, cet escadron était implanté sur la base de Dijon-Longvic. Il est arrivé à Luxeuil lors de la réorganisation de l'armée Française. Cet escadron célèbre  ses 100 ans. Son premier commandant, en juillet 1912, était le Lieutenant Bellanger.

Pour en savoir plus :

Nous vous recommandons deux blogs : celui de Jean-Dominique Merchet, Secret Défense : le journaliste de Marianne est l'un des grands spécialistes de l'Armée Française. Il est, qui plus est, Franc-Comtois :
http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/

Un autre blog s'intéresse aux questions de défense, celui de Philippe Chapleau de Ouest-France.
http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus