Taïwan immobilise sa flotte de Mirage après le crash de Haute-Saône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec AFP

L'armée de l'air taïwanaise annonce qu'elle cloue toute sa flotte de Mirage au sol. En attendant de connaître les causes du crash de Froideconche.  

L'armée taïwanaise attend que les autorités françaises éclaircisse les raisons de l'accident qui a coûté la vie hier au lieutenant-colonel Wang Tung-yi.

Agé de 37 ans, c'était "un pilote confirmé", avec 1.500 heures de vol sur ce modèle d'avion, dont l'armée taïwanaise est équipée.

Taïwan a acheté en 1992 à l'avionneur français Dassault 60 Mirage 2000-5. Le dernier a été livré en 2001.

Quatre de ces avions vendus à Taïwan se sont écrasés dans différents accidents.

Une trentaine de Mirage 2000-5 en France 


A Luxeuil-les-Bains, quelques uns de ces mirages 2000-5 ont décollé ce matin. 

Ils sont une vingtaine dans l'escadron cigogne chargé de la défense aérienne. Il y a une trentaine de ces appareils en France. Pas question de les clouer au sol.

"Il n'y a pas d'indices qui justifieraient une immoblisation de la flotte", explique le capitaine Pierre Couillot de la cellule de communication de la BA116.

En revanche, la vigileance technique sur les appareils est accrue.

A voir : l'enquête sera longue
.