Sauvegarde du patrimoine : des Chinois viennent en Bourgogne étudier les chantiers de bénévoles

Une délégation chinoise composée de membres de la région du Shanxi et de la ville de Shanghai est attendue en Bourgogne mardi 16 et mercredi 17 juillet 2013. Ses membres visiteront plusieurs chantiers de bénévoles en Côte d'Or.

L'union Rempart, qui réunit 170 associations locales de sauvegarde du patrimoine, mène des actions de coopération avec la Chine.
L'union Rempart, qui réunit 170 associations locales de sauvegarde du patrimoine, mène des actions de coopération avec la Chine.
Le développement galopant des zones urbaines met en danger l'exceptionnel héritage culturel chinois. Une prise de conscience est en train de s'opérer. Elle est dûe notamment aux efforts de la Fondation Ruan Yisan, créée en 2006.

Une coopération a été mise en place avec la France, via l'union Rempart, qui réunit 170 associations locales de mise en valeur du patrimoine. Grâce à ce soutien, trois chantiers seront organisés en Chine en 2013, dont un au temple Bai Tai situé dans la ville de Xin Jiang, dans la province du Shanxi.

C'est la maire de Xin Jiang - ville de 350 000 habitants - qui conduira la délégation chinoise en Bourgogne. Madame Tian Yibin veut à la fois développer l'intérêt de ses concitoyens pour leur culture et attirer davantage de touristes. "Cette démarche est d'autant plus intéressante qu'elle se développe dans une région agricole, dont l'ambition est de devenir un centre économique d'envergure provinciale", explique l'association Rempart Bourgogne/Franche-Comté.

La délégation chinoise visitera les chantiers de bénévoles conduits sur le site gallo-romain de Mâlain Mediolanum, le site industriel des forges de Val Suzon, le château de Rochefort et le fort de la Motte Giron. Leur programme comprend aussi une découverte du secteur sauvegardé de Dijon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine