• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

15 Août : l'Assomption et si on regardait les Vierges Marie ?

Une Vierge accueillante, avec Jésus dans les bras et qui, lui aussi, tend les bras...
Une Vierge accueillante, avec Jésus dans les bras et qui, lui aussi, tend les bras...

Elles sont aux bords de nos routes, dans les villes, les villages. On y fait presque pas attention. En ce jour de l'Assomption, la fête de la Vierge Marie pour les Catholiques, petit diaporama de quelques statues photographiées dans la région...

Par Catherine Eme-Ziri

Elles font tellement partie du paysage qu'on n'y fait même plus vraiment attention. A un carrefour, au bord d'une route départementale ou nationale, quelques fleurs à leurs pieds, en petit format derrière un grillage ou grandeur nature, en très bon état, tout juste restaurée ou la pierre devenue grise et moussue, les traces du temps bien visibles, seule ou avec l'Enfant Jésus, austères et sans couleur ou avec une robe d'un bleu éclatant, souriante le plus souvent, les statues de la Vierge Marie sont multiples... Elles ont été érigées en remerciement pour une maladie guérie, en souvenir d'une procession.
Dans le passé, les anciens, surtout les femmes, qui se déplaçaient beaucoup à pied, s'ils passaient devant une statue de la Vierge, s'y arrêtaient. Le temps d'une prière, d'un "Je vous salue, Marie..."
Croyant ou pas, arrêtez-vous devant ces statues, témoins d'une époque, d'une histoire, et prenez au moins le temps de les regarder...

15 Août, l'Assomption









Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus