• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Un pic de circulation record a été atteint samedi avec 877 km de bouchons

Le trafic est très chargé sur l’A6 (archives) / © FTV
Le trafic est très chargé sur l’A6 (archives) / © FTV

Samedi 17 août était une journée classée rouge dans le sens des retours. C'est plutôt devenu une journée noire, avec, pour commencer, la dramatique collision (voir notre article) sur l'A6 faisant deux morts et 5 blessés. Vers 12h30, on reportait 877 km de bouchons cumulés sur les routes de France.

Par F.L. (avec AFP)

Record de bouchons
Le record d'encombrements de 828 km, enregistré le 3 août à 12H30 a ainsi été battu en cette journée classée, par Bison futé, rouge dans le sud-est pour les départs, ainsi qu'au niveau national pour les retours.
Toutefois, il ne bat pas le record absolu recensé au Centre national d'information routière (Cnir) le samedi 4 août 2007 avec 842 km de bouchons cumulés, ce qui correspond à la liaison Paris - Toulon totalement embouteillée, a expliqué à l'AFP Patrick Benoît, chef de division au Cnir, précisant que le mode de calcul avait depuis changé.

Le cumul des encombrements était redescendu à 15H00 à 593 km sur toute la France
.
Les principales difficultés attendaient les vacanciers, en partance pour les plages du sud, sur l'autoroute A7 au péage de Revention-Loriol où le centre régional d'information routière (CRICR) dénombrait une soixantaine de kilomètres de circulation en accordéon en direction de Marseille.
Les bouchons qui s'étaient formés à la sortie de Lyon se résorbaient et on ne comptait plus qu' 1 km de ralentissement au tunnel de Fourvière.
Selon le Cnir, le temps de parcours entre Lyon et Orange (Vaucluse) était de 3H10 contre 1h40 habituellement.
Au nord de Lyon, sur l'A6, un bouchon de 2 km retardait les vacanciers au péage de Villefranche-sur-Saône.
30 minutes d'attente au tunnel du Mont-Blanc vers l'Italie Au tunnel du Mont-Blanc, les automobilistes se rendant en Italie ne devaient plus patienter que 30 minutes contre 1H30 à la mi-journée.
Sur l'A9 en direction de l'Espagne, 9 km de bouchons étaient signalés à hauteur de Montpellier, puis 16km à l'est de Narbonne comme au sud de Perpignan.
Dans le Grand Ouest on dénombrait sur l'A11 près d'Angers 25 km de ralentissements.
En Aquitaine, sur l'A10, à l'entrée nord de Bordeaux on enregistrait 7 km de bouchons, et 6 autres sur l'A63, à Pessac au sud de Bordeaux.

Le trafic était également chargé dans le sens des retours.
Sans surprise, les principaux ralentissements se situaient sur l'A7 entre Orange et Montélimar avec 9 km de bouchons. Ainsi que sur l'A8 avec 17 km de bouchons vers Aix-en-Provence.
Sur l'A61 à l'ouest de Narbonne, 13 km de ralentissements s'étaient formés.
Des mesures de régulation de vitesse ont d'ailleurs été mises en place, obligeant les automobilistes à rouler à 110 km/heure, contre 130 habituellement, entre Bollène et Valence, pour éviter tout engorgement du trafic.

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus