Une nuit pour sourire à la chauve-souris

Une chauve-souris de la race "pipistrelle de Nathusius", grignote un ver que lui donne à manger un membre de la Ligue de Protection des Oiseaux, à l'aide d'une pince à épiler. / © AFP / Eric Cabanis
Une chauve-souris de la race "pipistrelle de Nathusius", grignote un ver que lui donne à manger un membre de la Ligue de Protection des Oiseaux, à l'aide d'une pince à épiler. / © AFP / Eric Cabanis

Elles s'accrochent aux cheveux, sucent le sang et hantent vos nuits ? Affrontez vos peurs, et venez les voir ! Vous comprendrez vite que les chauves-souris souffrent... de vos préjugés.

Par Raoul Advocat

Un vol fugitif. Et tellement silencieux. Tout ce qu'il faut pour entretenir le mystère. Ou la peur. Créature de la nuit, la chauve-souris est la vedette de ce weekend. Dans une trentaine de pays européens, des naturalistes vous invitent à venir les voir. Et aussi à les écouter, grâce à des équipements qui transforment les ultrasons de ces dames en une musique audible par l'oreille humaine.

En Franche-Comté, la fête à la chauve-souris a commencé vendredi. Elle se poursuit jusqu'à dimanche soir. Les visites sont organisées par une association, la Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l’Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères, la CPEPESC.

Le programme est ici. Attention, toutes les visites sont gratuites, mais certaines se font sur réservation.

A voir aussi : Le site officiel de la nuit de la chauve-souris.















 

Sur le même sujet

Les + Lus