Bourgogne : l'activité touristique a été sauvée par le bel ensoleillement de juillet et d'août 2013

Ouf! Après un printemps catastrophique, les professionnels ont rattrapé leur retard grâce à la très belle haute saison, selon la dernière enquête de conjoncture rendue publique ce jeudi 29 août par l'Observatoire Régional du Tourisme.

Par Eric Sicaud

Selon cette étude, 57% des prestataires estiment que leur activité a été "bonne" ou "très bonne" depuis le début de la saison
Parmi les professionnels les plus satisfaits apparaissent les gérants d'hébergements collectifs, des gîtes et des chambres d'hôtes.
En revanche, 55% des hôteliers affichent leur mécontentement vis-à-vis de la saison estivale.

Les acteurs bourguignons du tourisme notent une stabilité du nombre de visiteurs français; 36% notent également une fréquentation étrangère "stable" tandis que 32% ont la sensation d'une baisse.

Les Belges restent en tête des visiteurs, devant les Néerlandais, les Allemands et les Britanniques.

Quoi qu'il en soit, les pertes du 1er trimestre seront difficiles à combler, même si l'amélioration de la météo a permis d'amortir la chute.

Les taux d'occupation déjà relevés par l'INSEE pour cette année sont, en effet, tous négatifs :

  • 52,5% des chambres d'hôtels de Bourgogne ont été occupées sur les 6 premiers mois de l'année (baisse de 1,5 point);
  • 18,2% des emplacements des campings étaient occupés en mai et juin 2013 (baisse de 1,3 point);
  • 36,5% des gîtes étaient occupés au cours des 7 premiers mois de l'année (baisse de 0,9 point).
Le reportage d'Anne Berger et Pauline Proffit avec :

  • Philippe Gumienny, directeur du camping du lac Kir
  • Daniel Couturier, propriétaire de deux gîtes
  • Muriel Buvot, directrice des Gîtes de France de Côte-d'Or
  • Alain Billard, propriétaire de l'hôtel-restaurant du Centre

DMCloud:99849
Bourgogne : 1er bilan de la saison touristique



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus