Cet article date de plus de 7 ans

Bourgogne : les enseignants ont fait leur rentrée lundi 2 septembre

Un jour avant les élèves, les 25 431 enseignants des écoles, collèges et lycées de l’académie de Dijon ont fait leur rentrée lundi 2 septembre 2013.

les 25 431 enseignants des écoles, collèges et lycées de l’académie de Dijon font leur rentrée lundi 2 septembre 2013, comme ici à l'école primaire de La pépinière, au Creusot.
les 25 431 enseignants des écoles, collèges et lycées de l’académie de Dijon font leur rentrée lundi 2 septembre 2013, comme ici à l'école primaire de La pépinière, au Creusot.

 

 

Reportage de Damien Boutillet et Gabriel Talon à l’école de la Pépinière au Creusot, en Saône-et-Loire, avec :


La réforme des rythmes scolaires du primaire

De la maternelle au lycée, les professeurs ont découvert leurs emplois du temps, leurs nouveaux collègues et les principales consignes.
Parmi les nouveautés de cette rentrée 2013, il y a bien sûr la réforme des rythmes scolaires du primaire destinée à alléger les longues journées des écoliers. Cette nouvelle répartition des 24 heures hebdomadaires d’école sur 4 jours et demi va alléger la journée de classe de 45 minutes en moyenne. Ce temps libéré doit permettre aux élèves d’accéder à des activités culturelles, sportives ou artistiques qui seront organisées par les collectivités territoriales. 

17% des communes appliquent la réforme cette année

Cependant, seulement 193 communes de Bourgogne appliqueront cette nouvelle organisation du temps scolaire dès cette année, soit 17%. Cela représente un peu plus de 39 000 élèves du premier degré (soit presque un tiers des élèves de l’académie).

Cette moyenne masque une importante disparité départementale au niveau des communes engagées :Les autres écoles y passeront l'an prochain.


Reportage de Lise Riger et Yoann Etienne à Nevers avec :

France 3 Bourgogne ouvre le débat

On en en parle toute la journée dans les différentes éditions de  France 3 Bourgogne :-Gilbert Menut, maire UMP de Talant et vice-président du conseil général de Côte-d'Or et du Grand Dijon. Ce dernier a revendiqué davantage de temps pour préparer la mise en place de la réforme et a incité les autres maires à en faire autant.
-un représentant du SNUIPP (Syndicat national unitaire des instituteurs professeurs des écoles et Pegc) en direct de notre bureau du Creusot, en Saône-et-Loire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation