Combien coûte la réforme des rythmes scolaires ?

Une salle de classe de l'école de la Pépinière au Creusot / © FTV
Une salle de classe de l'école de la Pépinière au Creusot / © FTV

La rentrée scolaire 2013 est placée sous le signe du changement : plus de 800 000 enseignants pour plus de 12 millions d'élèves. Plus de 8200 nouveaux postes ont été créés, mais surtout, c'est bien la réforme des rythmes scolaires du primaire qui apporte son lot de changements.

Par F.L.

6770 postes supplémentaires dans l'enseignement public, sur le territoire national

Dans l'académie de Dijon, en face des plus de 275 000 élèves, les effectifs se répartissent de la façon suivante :
- 8057,5 emplois d'enseignants pour le 1er degré (maternelles, primaire) , soit 5 postes supplémentaires (par rapport à 2012)
- 9185,5 emplois d'enseignants pour le 2nd degré (collèges et lycées), soit 81 emplois supplémentaires (par rapport à 2012)

Au niveau des bugets pour 2013

Pour le 1er degré, le budget est de 476 900 070
Pour le second degré, le budget est de 741 218 250
S'ajoutent les charges pour la vie de l'élève (96,5millions d'euros), le soutien (39,5 millions d'euros), et le budget de l'enseignement privé (103,9 millions d'euros), soit un total de 1 milliard 304 millions d'euros.

Le budget global du Ministère de l'Education Nationale est en augmentation de + 2,92 % en 2013, pour atteindre 62,7 milliards d'euros.
Il est prévu d'augmenter de 6,93% d'ici 2015.

Les nouveaux rythmes scolaires, ça concerne combien d'enfants ?

En France, seuls 1,3 millions d'enfants vont adopter la semaine de 4 jours et demi, soit 22% des élèves de l'enseignement public.
Seules 4000 communes (sur 24 000) reviennent à la semaine en 4 jours et demi.

Combien ça coûte ?

Pour permettre la mise en place de la réforme, une enveloppe de 250 millions d'euros, constituant un "fonds d'amorçage", servira à aider les communes qui franchissent le pas dès 2013.
Elles perçoivent 50 euros par élève, 90 euros dans les zones en difficulté.
S'y ajoute une prestation versée par les caisses d'allocations familiales, de 53 euros par an et par enfant inscrit aux activités.
Le taux d'encadrement est d'un animateur pour 14 enfants en maternelle et d'un pour 18 en école élémentaire.
La ville de Dijon estime le coût global à environ 1 million d'euros, pour financer 220 intervenants.
Le coût réel avoisine 250 000 euros, en déduction des aides de l'Etat.

Le reportage d'Eric Sicaud et Damien Rabeisen à Dijon
(Dominique Baud, Présidente de la FCPE de Côte d'Or - François Rebsamen, Sénateur-maire de Dijon (PS))
Coût de l'organisation des rythmes scolaires
C'est une rentrée un peu particulière pour les écoliers dijonnais. Ils font partie des 1 million 300.000 enfants qui vont passer à la semaine de 4,5 jours par semaine. Un changement du rythme scolaire décidé par le gouvernement mais la majorité des communes l'appliqueront seulement à la rentrée 2014








A lire aussi

Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus