Dijon : Cécile Duflot et des élus locaux rendent hommage aux victimes du foyer Adoma de la Fontaine-d'Ouche

La ministre du Logement, Cécile Duflot, en train de boire un thé à la menthe avec des résidents du foyer Adoma de Fontaine-d'Ouche
La ministre du Logement, Cécile Duflot, en train de boire un thé à la menthe avec des résidents du foyer Adoma de Fontaine-d'Ouche

Près de 3 ans après l'incendie criminel qui avait coûté la vie à 7 personnes, le foyer Adoma de la Fontaine-d'Ouche a rouvert ses portes, dans des locaux refaits et re-sécurisés. Les premiers locataires ont pris possession des lieux au milieu de l'été. L'inauguration a lieu le 27 septembre 2013. 

Par M. Ba

Cécile Duflot, ministre de l'Egalité  des territoires et du Logement, inaugurera la résidence Adoma vers 11h30. Elle commencera par se recueillir devant la stèle en hommage aux victimes de l'incendie de 2010. Puis elle inaugurera la résidence sociale lors d'une visite avant de prendre la parole à la maison de quartier de la Fontaine d'Ouche.
Auparavant, la ministre visitera l'éco-quartier des Rives du Bief à Longvic, notamment ses immeubles en accession sociale à la propriété et "La Ruche" (crèche et centre de loisirs).

Le reportage d'A. Berger, JL. Saintain et L. André
Avec : - Cécile Duflot, ministre de l'égalité des territoires et du logement
           - Laurent Grandguillaume, député PS de Côte-d'Or

Visite de Cécile Duflot au foyer Adoma de Dijon
L'ancien foyer Adoma de la Fontaine d'Ouche, à Dijon, détruit en 2010 dans un incendie qui avait fait 7 victimes, réhabilité en résidence sociale, a été inauguré ce matin en présence de la ministre du logement Cécile Duflot.


Visite de Cécile Duflot au foyer Adoma


ITW de Cécile Duflot au foyer Adoma de Dijon
La ministre du Logement, Cécile Duflot, inaugure les locaux du foyer Adoma, dans le quartier Fontaine d'Ouche de Dijon, 2 ans et demi, après l'incendie criminel qui a coûté la vie à 7 personnes.



Le 14 novembre 2010, le foyer Adoma du quartier de la Fontaine d'Ouche à Dijon a été la proie des flammes. Cet incendie criminel faisait 7 morts parmi les travailleurs immigrés qui y habitaient. Il privait également de logement 180 résidents.

Retour sur les faits réalisé par M. Barate et P. Rondi avec les témoignages de résidents du foyer le lendemain du drame le15 novembre 2010, celui de Fabrice Schoutith, directeur du centre social (11 novembre 2011), des  images de la reconstitution du 4 juillet 2012 et l'interview d'Eric Lallement, procureur de la République de Dijon (9 novembre 2011). 
Dijon : retour sur l'affaire Adoma
Vendredi 27 septembre, le foyer Adoma de la Fontaine-d'Ouche à Dijon sera inaugurée officiellement en présence notamment de Cécile Duflot, ministre du logement. Une renaissance 3 ans et demi après l'incendie criminel qui avait coûté la vie à 7 résidents. Retour sur ce drame.


Après deux ans de mise sous scellés du bâtiment et dix mois de travaux de réhabilitation, les locataires s'installent ou se réinstallent. Tous les anciens locataires ont reçu un courrier leur demandant s'ils souhaitaient réintégrer le foyer de la Fontaine-d'Ouche. Pour l'heure, 37 d'entre eux ont répondu favorablement.


Foyer Adoma de la Fontaine-d'Ouche: les locataires emménagent
Près de trois ans après l'incendie qui avait ravagé leurs logements et bouleversé leurs vies, les anciens résidents réintègrent une résidence flambant neuve. Avec les interviews de Bouchaib Mouftakir, résident; Driss Bechari, directeur d'Adoma Bourgogne-Franche-Comté; Modou Ndiaye, résident, et Lucien Spaggiari, résident


Parmi eux, certains y vivaient depuis des décennies. Ils avaient donc hâte de pouvoir réemménager. D'ici octobre, tous les résidents -dont beaucoup de nouveaux- auront investi les lieux. L'inauguration officielle, quant à elle, est fixée au 27 septembre prochain.

La résidence dispose désormais de 128 logements équipés et meublés:
  • 45 studios de 15 m² avec salle de bain privative (grande cuisine partagées entre 5 logements)
  • 71 studios de 21 à 25 m² pour personnes eules
  • 11 T1 bis de 32 à 40 m² pour couples ou familles mono-parentales
  • 1 T5 de 100 m² destinée à l'accueil temporaire d'une famille
Le Foyer est désormais de mesures anti incendie de très haut niveau, même si, avant le drame, les normes en vigueur était respectée. Le point sur le nouveau dispositif : reportage de M. Gillot, JL. Saintain et I. Patissou-Maintigneux avec Manuel Da Costa, chargé de la sécurité du site

Dijon : le foyer Adoma est sécurisé
La résidence Adoma de la Fontaine-d'Ouche est désormais équipée d'un système de sécurité anti-incendie qui va très au-delà des normes en vigueur. Même si Adoma n'était pas en défaut au moment du sinistre, le renforcement de la prévention est apparu à ses responsables comme une nécessité absolue.

Le foyer ne loge plus seulement les Chibanis, ces travailleurs migrants venus en France durant les Trente Glorieuses, mais aussi toutes les personnes qui se trouvent dans la précarité et l'urgence sociale.

Foyer Adoma De la Fontaine-d'Ouche: les anciens résidents visitent le chantier
Fin 2012, les travaux de réhabilitation de l'immeuble ont commencé. Les responsables d'Adoma ont rapidement proposé aux anciens résidents une visite d'appartements témoins. Reportage avec Hammou Oughanem, résident; Driss Bechari,directeur territorial Adoma, et Thierry Cornu, architecte


La nouvelle mission du foyer Adoma : reportage de M. Gillot, JL. Saintain et I. Patissou-Maintigneux avec Joël Agneray, nouveau résident du foyer Adoma
Marie Moreira, responsable de la résidence Adoma, Sabrina Charlier, ancienne résidente du foyer Adoma et Moustapha Gning, résident du foyer Adoma
Dijon : La nouvelle mission du foyer Adoma
La résidence Adoma de la Fontaine-d'Ouche, à Dijon, a donc rouvert ses portes. En 45 ans,sa clientèle a changé et tout en poursuivant son accueil des travailleurs migrants, Adoma remplit de plus en plus une mission d'insertion par le logement.


A lire aussi

Sur le même sujet

Du bison pour les fêtes!

Près de chez vous

Les + Lus