Reclesne et Cordesse (Saône-et-Loire) veulent leur place au soleil

La future implantation de la centrale photovoltaïque
La future implantation de la centrale photovoltaïque

A Reclesne et à Cordesse en Saône-et-Loire, un projet de centrale photovoltaïque de 11 800 panneaux solaires lancé en 2010,va bientôt voir le jour.
Le permis de construire vient d'être délivré, après 3 ans de démarches.

Par Christophe Tarrisse

Pour se faire sa place au soleil, il faut du temps, beaucoup de temps. A Reclesne et à Cordesse en Saône-et-Loire, un projet de centrale photovoltaïque de 11 800 panneaux solaires lancé en 2010,va bientôt voir le jour. Quand Jean-Louis Martin décroche son téléphone en septembre 2010, il a une idée bien précise en tête. Le maire de Reclesne prend contact avec une entreprise montpelliéraine spécialisée dans le photovoltaique. Un terrain communal pour la construction est déjà trouvé.

Le terrain de 6 hectares appartient à la commune voisine de Reclesne et a été légué pour que l'exploitant Valeco puisse installer les 11 800 panneaux solaires. Une enquête est alors lancée. L'enquêteur en charge d'expliquer le projet à la population est Roger Delhomme, enseignant à la retraite.  En un mois, il va recueillir les avis de tous les habitants. Une fois toutes les opinions collectées, l'avis de l'enquêteur permettra d'accorder ou non le permis de construire.

Les conclusions de l'enquête publique menées l'hiver dernier sur le secteur sont favorables à la construction de la centrale qui devrait produire 3 millions de kilo watts heure par an... Mais si le permis de construire vient d'être logiquement délivré, l'heure n'est toujours pas aux premiers coups de pioches... L'exploitant Valeco aura deux ans pour lancer les travaux qui devraient durer 6 mois. Les travaux devraient donc commencer en 2014.

Les deux communes espèrent des retombées économiques estimées à près de 30 000 euros par an.

Voir le reportage de Stéphane Robert et Gabriel Talon avec Jean-Louis Martin (Maire de Reclesne)

Future centrale photovoltaïque

 

Sur le même sujet

Portrait Jacques Baudoz patron de Joueclub

Les + Lus