Christophe Sirugue est reconduit au poste de vice-président de l'Assemblée nationale

Le député PS de la 5e circonscription de Saône-et-Loire a retrouvé son poste-clé de vice-président mardi 1er octobre 2013, lors de l'ouverture de la session parlementaire ordinaire 2013-2014.

Christophe Sirugue, député de la 5e circonscription de Saône-et-Loire
Christophe Sirugue, député de la 5e circonscription de Saône-et-Loire
Le député-maire de Chalon-sur-Saône avait été élu à ce poste à l’été 2012. Cela l’a conduit à présider la séance en l'absence du président de l'Assemblée nationale. Ainsi, en février dernier, il avait été amené à menacer Pierre Lellouche, député UMP de Paris, d'un rappel à l'ordre lors des débats sur le mariage homosexuel.

Les mandats des vice-présidents sont renouvellés chaque année. Les six élus en place ont tous été réélus : trois vice-présidents socialistes (dont Christophe Sirugue), deux UMP et un écologiste. Ces postes sont répartis à la proportionnelle en fonction de l'importance numérique de chaque groupe politique. Christophe Sirugue a annoncé qu’il serait remplacé à mi-législature par David Habib, député PS des  Pyrénées-Atlantiques.

Le magazine "L'Express" a récemment publié (selon sa propre méthodologie) son palmarès des élus qui cumulent le plus de mandats et de fonctions. Christophe Sirugue figure à la 14e position.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter