Christophe Sirugue : "Monsieur Lellouche, vos propos sont insultants !"

Le député-maire PS de Chalon-sur-Saône présidait les débats sur le mariage homosexuel à l'Assemblée nationale mardi 5 février 2013. Il a menacé Pierre Lellouche, député UMP de Paris, d'un rappel à l'ordre.

Le député-maire PS de Chalon-sur-Saône a menacé Pierre Lellouche, député UMP de Paris, d'un rappel à l'ordre lors du débat sur le mariage homosexuel
Le député-maire PS de Chalon-sur-Saône a menacé Pierre Lellouche, député UMP de Paris, d'un rappel à l'ordre lors du débat sur le mariage homosexuel
Le débat sur le mariage pour tous tourne à la guerilla entre les partisans et les opposants au projet. Après la publication d'une photo de Thomas Thévenoud jouant au scrabble, on en a eu un nouvel exemple mardi alors que le député de Saône-et-Loire Christophe Sirugue présidait les débats pour la soirée. Le président de l'Assemblée, Claude Bartolone (PS), au perchoir pratiquement sans discontinuer depuis le début, s'était absenté pour fêter le Nouvel An chinois, comme prévu à son agenda.

Peu avant minuit, dans un hémicycle toujours exceptionnellement rempli, l'ancien ministre Pierre Lellouche s'est vu menacer d'un rappel à l'ordre par le président de séance. Selon plusieurs députés PS, Pierre Lellouche aurait dit à la ministre de la Justice que les Français en avaient "marre de voir (sa) tête".

"Monsieur Lellouche, vos propos sont inacceptables. Vos propos sont insultants ! Ou vous continuez vos propos ou je vous inflige un rappel à l'ordre si vous continuez ces propos. Les propos que je viens d'entendre sont insultants et je pèse mes mots. C'est la dernière fois Monsieur Lellouche que je vous le dis", a déclaré Christophe Sirugue à l'élu UMP.

De son côté, Pierre Lellouche exprime "le plus vif démenti". Il a déclaré qu'il allait écrire au président de l'Assemblée pour se "plaindre de ces méthodes" qui le "scandalisent".


Lellouche à Taubira : "Marre de voir votre tête" par LeNouvelObservateur

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mariage pour tous politique