Cet article date de plus de 7 ans

L'association SOS TER de la Bresse lance une pétition

Les usagers de la ligne Dijon/Bourg-en-Bresse se plaignent de nombreux problèmes d’horaires et de correspondances. Ils ont invité des élus de la région à signer une déclaration pour les soutenir dans leur combat. 
Les usagers de la ligne Dijon/Bourg-en-Bresse se disent "très vigilants" sur l'avenir du guichet SNCF de la gare de Louhans
Les usagers de la ligne Dijon/Bourg-en-Bresse se disent "très vigilants" sur l'avenir du guichet SNCF de la gare de Louhans

L’appel était lancé pour le lundi 4 novembre 2013, à midi, à la gare de Louhans, en Saône-et-Loire. Cécile Untermaier, députée PS, faisait partie des élus présents, tout comme le sénateur UMP René Beaumont et le député UMP Arnaud Danjean.

"La mise en place de nouveaux horaires à la fin de l'année 2011 a fortement réduit la fréquence des trains sur la ligne ferroviaire Dijon/Bourg-en-Bresse, qui intéresse la Bresse bourguignonne par les gares de Seurre, Mervans, Louhans et Saint-Amour", expliquent les membres de l'association SOS TER.

Par ailleurs, les usagers se disent "très vigilants sur l'avenir de l'unique guichet SNCF du territoire (en gare de Louhans), même si l'action menée par la municipalité de Louhans-Chateaurenaud a amené la SNCF à rassurer les Bressans sur son maintien en 2014".
"Un certain nombre de trajets ne sont pas proposés sur internet. Les principaux usagers sont une population âgée qui n’a pas forcément accès à internet ou qui ne sait pas forcément s’en servir. Donc, le guichet c’est important", résume Hubert Rebmeister, membre de l'association SOS TER.

L’association souhaite maintenant organiser une réunion avec le conseil général de Saône-et-Loire et la SNCF pour améliorer le service et le cadencement de la ligne.




Reportage de Romy Ho-a-chuck et Gabriel Talon avec

La liste des élu-e-s présents ou représentés à la gare de Louhans le 4 novembre 2013, signataires de la déclaration relative au service voyageurs sur la ligne ferroviaire de la Bresse

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf transports