• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Yonne : un permis pétrolier serait accordé à une compagnie américaine

Le ministère de l'écologie s'apprêterait à accorder à une compagnie américaine la propriété de sept permis pétroliers dans le bassin parisien, dont une partie concernerait l'Yonne. Elus, défenseurs de l'environnement : la décision fait réagir dans le département. 

Par P.R avec l'AFP

Europe Ecologie- Les Verts en a appelé mercredi 13 novembre 2013 au ministre de l'Environnement Philippe Martin après avoir appris que le ministère s'apprêterait à signer plusieurs permis de recherche d'hydrocarbures.

Selon des opposants aux gaz et pétroles de schiste, le ministère s'apprête à accorder à la compagnie américaine Hess Oil la propriété de sept permis pétroliers dans le Bassin parisien. Selon eux, une partie au moins de ces permis concernant la Seine-et-Marne, l'Aisne, l'Aube, la Marne, le Loiret et l'Yonne, ciblent du pétrole de schiste, dont l'exploitation nécessiterait le recours à la fracturation hydraulique.

Elus, défenseurs de l'environnement : la décision fait réagir dans le département de l'Yonne. Leur crainte : que la compagnie pétrolière - si elle venait à recevoir les autorisations - soit en réalité en quête de pétrole et gaz de schiste, dont l'exploitation nocive pour l'environnement est interdite en France.

Cette technique de forage est interdite en France depuis 2011 en raison de ses risques pour l'environnement. Dans un communiqué, EELV, qui compte deux ministres au gouvernement, "en appelle" à M. Martin et "attend" de lui "qu'il tienne les engagements réitérés du Président de la République et de la majorité sur l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels (gaz et huiles de schiste), conformément aux positions affirmées de longue date par écologistes et socialistes, et à l'accord conclu en 2011 entre nos deux formations".

"Il est de la responsabilité du gouvernement, dès lors qu'il entend engager la transition énergétique dont notre pays a besoin, de ne pas céder aux pressions et aux intimidations des lobbies du laisser-faire et du gaspillage énergétiques", estime EELV, dans un texte signé de ses deux porte-parole Jean-Philippe Magnen et Elise Lowy.

Les sept permis ont été déposés à l'origine par la compagnie Toreador, mais ont depuis été rachetés par la société Hess Oil et font ainsi l'objet d'une demande de "mutation" auprès du ministère, qui a jusqu'ici refusé d'accorder son feu vert à ces demandes.

Condamné fin septembre par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) à devoir "réexaminer" ces demandes, le ministère de l'Ecologie s'apprêterait désormais à approuver ces mutations, selon des opposants aux gaz de schiste.


Le reportage de Baziz Djaouti et Christian Mirabaud avec:
  • Nicolas Soret, président de la communauté de communes du jovinien
  • Chantal Dhoukar, conseillère régionale Europe-Ecologie
DMCloud:126329
Yonne: une cession de permis pétroliers qui inquiète
Elus et défenseurs de l'environnement s'émeuvent après avoir appris que le ministère s'apprêterait à signer plusieurs permis de recherche d'hydrocarbures.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 2

Les + Lus