• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les librairies Chapitre de Franche-Comté mises en liquidation judiciaire avec prolongation d'activité jusqu'au 7 janvier.

© MAXPPP
© MAXPPP

Demain au cours d'un comité central exceptionnel, les offres de reprises des librairies devraient être présentées aux représentants du personnel. En Franche-Comté, il y a trois librairies de cette enseigne à Besançon, Montbéliard et Belfort. 

Par Avec AFP

La direction avait annoncé son intention la semaine dernière tout en précisant  que le site internet "Chapitre.com", entité distincte, "n'est pas concerné".
Le président du réseau des Librairies Chapitre, Michel Rességuier, cité dans le communiqué, estime toutefois que "toutes les conditions sont réunies pour bénéficier d'une poursuite d'activité" et assure rester mobilisé "pour que le plus grand nombre de librairies soit repris". 
Aujourd'hui, joint par téléphone, Michel Rességuier a assuré que cette liquidation judiciaire avec prolongation d'activité était la solution "la plus adaptée" pour permettre des cessions isolées et céder ainsi les librairies dans leur intégralité ( fonds de commerce avec les contrats de travail et les stocks attachés). L'objectif de cette décision est de "permettre de céder le plus rapidement des cessions". Sur les 53 librairies, certaines pourraient être cédées avant la fin de la poursuite d'activité accordée par le tribunal de commerce de Paris. 
Demain, au cours d'un comité central d'entreprise, les "offres fermes sans ou avec conditions suspensives" seront présentées aux représentants des salariés. Certaines librairies n'auraient pas pour l'instant de repreneurs.

D'après l'AFP, les syndicats ont fait part de leur côté de leur inquiétude. "La période d'observation est seulement d'un peu plus d'un mois. C'est très court comme délai, comparé à Virgin qui avait eu quatre mois", relève Fabrice Eyrauld, délégué CFDT. "Si on arrive à redresser l'activité au 7 janvier, on continue, mais cela semble peu probable", a-t-il déclaré à l'AFP.
L'ouverture d'une "procédure collective avec poursuite d'activité ne devrait rien changer aux conditions de reprise. Au contraire, elle devrait permettre de les accélérer", a assuré de son côté Michel Rességuier.

Voici le reportage tourné ce lundi à Montbéliard : 
DMCloud:132845
Liquidation des librairies Chapitre






Le réseau de Librairies Chapitre est une filiale du groupe Actissia (France Loisirs, Chapitre.com), numéro 2 de la distribution du livre en France.Les Librairies Chapitre essuient des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros depuis leur constitution en 2009.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus