• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

20 000 jeunes chrétiens participent à la 36e rencontre oecuménique de Taizé à Strasbourg

Le monastère oecuménique de Taizé, en Saône-et-Loire, accueille chaque année des dizaines de milliers de jeunes Européens de toutes les confessions.
Le monastère oecuménique de Taizé, en Saône-et-Loire, accueille chaque année des dizaines de milliers de jeunes Européens de toutes les confessions.

Environ 20 000 jeunes chrétiens sont attendus à Strasbourg, du samedi 28 décembre 2013 au mercredi 1er janvier 2014. Ils vont participer à la 36e rencontre oecuménique européenne de fin d'année qui est organisée par la communauté de Taizé, en Saône-et-Loire, dans le sud de la  Bourgogne.

Par B.L. avec l'AFP

"Il y a encore trop de préjugés entre l'Ouest et l'Est"

"Nous voulons aider les jeunes à vivre la réconciliation et la foi dans leur réalité quotidienne, dans la ville, dans les paroisses, et pas seulement à Taizé", explique Frère Aloïs Loeser, prieur de la communauté implantée en  Bourgogne. "Il y a encore trop de préjugés entre l'Europe de l'Ouest et l'Europe de l'Est, parce que nous ne nous connaissons pas assez. Les rencontres personnelles peuvent aider à enlever cette peur", ajoute-t-il.



DMCloud:141293
20 000 jeunes participent à la 36e rencontre oecuménique de Taizé à Strasbourg
Reportage d'Yvonne Reurig et Emmanuelle Gambette (France 3 Alsace)

Parmi les 20 000 participants, on trouve près de 6 000 Polonais, 2 500 Ukrainiens, des Italiens et des Bélarusses. Ils seront hébergés dans des familles. Des places d'hébergement ont déjà été trouvées, dans l'agglomération strasbourgeoise, mais aussi dans le reste de l'Alsace ainsi que dans l'Allemagne voisine, précise Frère Benoît, le chargé de communication de l'événement.

Des échanges à la mosquée ou à la synagogue

En plus des 20 000 jeunes hébergés dans des familles, les organisateurs tablent sur "5 000 à 10 000" participants alsaciens ou qui viendront de l'Allemagne voisine. Ensemble, ils prendront part à des prières communes dans des églises ou des salles de sport, ainsi qu'à des temps de réflexion à des sujets de société comme la pauvreté ou la solidarité, précise Frère Aloïs. Certains de ces échanges auront lieu dans l'hémicycle du Parlement européen, à la grande mosquée de Strasbourg, ou bien encore à la synagogue.

La communauté de Taizé, en Saône-et-Loire, dans le sud de la Bourgogne. / ©
La communauté de Taizé, en Saône-et-Loire, dans le sud de la Bourgogne. / ©


Une ville européenne différente chaque année

Le monastère oecuménique de Taizé, en Saône-et-Loire, accueille chaque année des dizaines de milliers de jeunes Européens de toutes les confessions, le plus souvent pour quelques jours ou une semaine. Depuis 1978, chaque année au moment de la Saint-Sylvestre, il organise des rencontres entre jeunes, à chaque fois dans une ville européenne différente. Ces dernières années, les rencontres ont eu lieu à Rotterdam (2010), Berlin (2011) et Rome (2012).
Les rencontres avaient été été lancées par le protestant suisse Roger Schutz (1915-2005), fondateur de la communauté de Taizé. Frère Aloïs, Allemand et catholique, lui a succédé en 2005.

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus