Cet article date de plus de 7 ans

Miss France 2013 : Je me dis que c’est passé un peu trop vite

Les heures sont comptées pour Marine Lorphelin. Samedi 7 décembre 2013, vers minuit, Miss Bourgogne et Miss France 2013 laissera sa couronne à une nouvelle Miss. Invitée dans le 19/20 de France 3 Bourgogne, elle est revenue sur son année d'exception.
Marine Lorphelin, Miss Bourgogne et Miss France 2013, sur Canal PLus le 10 décembre 2013
Marine Lorphelin, Miss Bourgogne et Miss France 2013, sur Canal PLus le 10 décembre 2013 © AFP PHOTO THOMAS SAMSON

Bientôt orphelin de Marine...

C'est ce dimanche 8 décembre 2013 qu'elle abandonnera sa couronne de Miss pour la transmettre à l'une des 33 Miss en course pour sa succession. Après une année d'émotions, de moments inoubliables, Marine Lorphelin vit donc ses dernières heures de règne de Miss France. Élue à Clermont, le 8 décembre 2012, Marine Lorphelin quittera sa couronne à Dijon, au Zénith, devant les Bourguignons, pour se consacrer pleinement à ses études en médecine, elle qui souhaite devenir pédiatre.

Une année incroyable pour cette Charnaysienne de 20 ans. Des premiers pas hésitants dans le tourbillon médiatique des premiers jours, au retour triomphant à Charnay-les-Mâcon, à ses premiers pas affirmés de Miss, jusqu'à la quasi-consécration au concours de Miss Monde. Elle qui joue actuellement les grandes sœurs et le guide pour les prétendantes.


"Je suis nostalgique"

Quel est l’événement qui vous a le plus marqué ? lui a demandé Eric Sicaud, le présentateur de France 3 Bourgogne. Le retour "démesuré" à Charnay-lès-Mâcon après mon élection, a dit Marine Lorphelin. Mais, à la veille de rendre son écharpe de Miss, la Bourguignonne se dit "nostalgique". "Je me dis que c’est passé un peu trop vite", avoue Marine, qui serait bien restée quelques mois de plus, mais pas une année entière. "J’ai envie de revoir ma famille, de me reposer, de faire autre chose."

"C’est compliqué de reprendre des études"

En attendant, elle a repris le chemin de la fac de médecine à Lyon. "C’est compliqué de reprendre des études, mais quand on veut on peut… dans l’idéal." A-t-elle des projets à la télévision ? Pourquoi pas, répond Marine Lorphelin "si ça rentre dans mon emploi du temps d’étudiante".
En tous cas, si elle a un conseil à donner à celle qui prendra sa succession, c’est de rester elle-même et ne pas essayer de ressembler à qui qui ce soit. Quant à Marie Reintz, l’actuelle Miss Bourgogne qui figure parmi les 33 prétendantes au titre, Marine Lorphelin la trouve "très jolie, intelligente, avec beaucoup de classe".




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
miss france