• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Center Parcs au Rousset : la Région et le département confiants, prêts à investir 15 millions d'euros

François Patriat, le président PS de la région Bourgogne et Rémi Chaintron, le président PS du Conseil Général de Saône-et-Loire ont présenté ce jeudi 19 décembre le montage financier pour l'implantation espérée de Center Parcs dans la forêt du Rousset.

Par Christophe Tarrisse

Le Jura ou la Saône-et-Loire ? Le groupe Pierre et Vacances n'a toujours pas choisi le lieu d'implantation de son futur Center Parcs avec 400 cottages. Alors pour montrer que le dossier avance en Bourgogne, le Conseil régional et le département ont montré leur investissement, à tous les sens du terme, dans ce dossier.

Les deux collectivités, main dans la main et très confiantes ce matin, prévoient d'investir 15 millions dans les 68 à 70 millions d’euros que devraient coûter  les équipements collectifs du parc. Mais pas question de subventions puisque, ils ont décidé de mettre sur pied une Société d'économie mixte (SEM), en espérant l'arrivée rapide de partenaires privés. Grâce à ce montage la SEM serait propriétaire des équipements collectifs du parc et touchera des loyers de la part de Pierre et Vacances.


Ce projet de Center Parcs représente la possibilité de 300 emplois directs, 5 millions de commandes par an, des rentrées fiscales pour les collectivités et des retombées économiques sur tout le territoire.


La décision finale sera prise en janvier 2014. Si la Saône-et-Loire est choisie, le PLU serait déposé fin de l'année prochaine, les travaux commenceraient en 2016, et  l'ouverture du parc en 2018.

Réactions de François Patriat, le président PS de la région Bourgogne et Rémi Chaintron, le président PS du Conseil Général de Saône-et-Loire au micro de Damien Boutillet et Romy Ho-a-Chuck :
Chaintron et Patriat

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus