Le Théâtre éphémère n'ira pas à Dijon mais en Libye

La Comédie-Française a vendu au gouvernement libyen son Théâtre éphémère, une structure de bois construite en janvier 2012 dans les jardins du Palais-Royal pour remplacer temporairement la salle Richelieu alors en travaux, selon un communiqué publié ce jeudi 19 décembre 2013. Dijon était intéressé.

Théâtre éphémère
Théâtre éphémère
Alors que Dijon était pressenti et intéressé, la Comédie-Française a finalement vendu au gouvernement libyen son Théâtre éphémère, une structure de bois construite en janvier 2012 dans les jardins du Palais-Royal pour remplacer temporairement la salle Richelieu alors en travaux, selon un communiqué publié jeudi.

La vente a été signée mercredi à Tripoli avec le ministre de la Culture du gouvernement libyen M. El-Habib Al-Amin, précise la Maison de Molière. Ce dernier avait beaucoup apprécié la structure en bois lors d'une visite l'année dernière. Le théâtre de 700 places sera reconstruit à Tripoli.

Le Théâtre éphémère, d'un coût voisin de 4 millions, a permis à la Comédie-Française de continuer son activité pendant l'année des travaux. Il a fermé en mars 2013, trois mois après la réouverture de la salle Richelieu rénovée. Depuis, la vente tardait à se concrétiser, laissant craindre un enlisement.  Plusieurs communes (Dijon, Blois ...) se sont intéressées au dossier, sans aboutir.

"La Comédie-Française se félicite de cette vente qui ouvre la voie à des rapprochements et de futures collaborations entre la maison de Molière et le monde culturel et artistique libyen", souligne le communiqué.


Revoir le reportage que nous avions tourné quand Dijon se montrait tenté par le théâtre éphémère :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter