Téléphonie : Orange lance la 4G à Dijon

Après Bouygues, SFR et Free, l’opérateur de téléphonie Orange a annoncé l’ouverture de la 4 G à Dijon mercredi 18 décembre 2013 et son déploiement progressif dans la région.

Pierre-Antoine Badoz, directeur Orange Est, a annoncé l’ouverture de la 4 G à Dijon mercredi 18 décembre 2013 en présence de Joël Mekhantar, adjoint au maire de Dijon.
Pierre-Antoine Badoz, directeur Orange Est, a annoncé l’ouverture de la 4 G à Dijon mercredi 18 décembre 2013 en présence de Joël Mekhantar, adjoint au maire de Dijon. © Arthur Boussard


La 4G, ça change quoi ?

Depuis la rentrée de septembre, les opérateurs télécoms multiplient les annonces sur le déploiement, les tarifs et les services de leur réseau 4G. Cette technologie de quatrième génération de téléphonie mobile (4G) doit permettre d'avoir un débit internet beaucoup plus rapide sur son smartphone ou sa tablette mobile. Les utilisateurs pourront télécharger musique, fichiers, vidéos à vitesse grand V.

Quelles différences y a-t-il entre les opérateurs ?

Début décembre, Free Mobile (groupe Iliad) a surpris tout le monde en offrant la 4G à ses clients sur tous ses forfaits, y compris le low-cost à 2 euros, sans augmenter ses tarifs.
Le coup est rude pour les autres opérateurs télécoms qui espéraient pouvoir facturer plus cher les offres 4G, pour regagner de la valeur après la guerre des prix liée à l'arrivée de Free Mobile.

D'ici fin 2013, la 4G d'Orange couvrira plus de 1 300 villes de France
D'ici fin 2013, la 4G d'Orange couvrira plus de 1 300 villes de France © Orange


L’offre de Free Mobile est-elle une affaire ?

De leur côté, les ministres du Redressement productif Arnaud Montebourg et des Télécommunications Fleur Pellerin se sont publiquement interrogés sur "la qualité" de l'offre 4G de Free. Ils se disent inquiets de cette "stratégie low-cost" qui peut conduire, selon eux, "à un sous-investissement dans les infrastructures, à une dégradation du service rendu et à des destructions d'emplois".

Tout le monde a-t-il accès à la 4G ?

Bouygues Telecom couvre 63% de la population en 4G depuis le lancement de son réseau le 1er octobre. Il est largement en avance importante sur ses concurrents SFR et Orange qui eux atteindront 40% à 50% de couverture d'ici la fin de l'année.
Free Mobile n'a pas pour sa part communiqué en termes de taux de couverture, mais a indiqué avoir 700 antennes en service en France et travailler pour en déployer d'autres.

© France 3 Centre

L’UFC-Que Choisir a-t-elle raison de se méfier ?

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir suit de près le déploiement de la 4 G. Elle a lancé une carte interactive de la couverture du réseau mobile. Cette carte permet d'évaluer la "couverture réelle" de l'internet mobile des opérateurs télécoms.
En novembre, l'association a déposé une plainte pour pratiques commerciales trompeuses contre Orange et SFR. Elle dénonce les promesses non tenues, dit-elle, sur les performances de leur réseau mobile 4G à Paris.

UFC-Que Choisir a aussi saisi l'Arcep, le gendarme des télécoms, pour dénoncer la dégradation du réseau 3G, orchestrée selon elle par les opérateurs pour provoquer une migration forcée des utilisateurs vers la 4G.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléphonie technologies
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter