Municipales : certaines communes n’ont toujours pas de candidats

Les Municipales de 2014 seraient-elles victimes d'une pénurie de candidats? Le délai de dépôt des listes, pour le 1er tour, est fixé au jeudi 6 mars 18h. Et pourtant plusieurs municipalités n’ont toujours pas trouvé preneur. Alors les préfets tirent la sonnette d'alarme.

Les élections municipales auront lieu les dimanche 23 et 30 mars 2014
Les élections municipales auront lieu les dimanche 23 et 30 mars 2014

La Saône-et-Loire

Sur le site Internet de la préfecture, Fabien Sudry, préfet, rappelle aux candidats l’importance de venir s’inscrire au plus tôt, afin de pouvoir compléter les dossiers si nécessaire. Peine perdue. A ce jour, la préfecture de Saône-et-Loire comptabilise 6115 candidatures dans 436 communes sur les 573 que compte le département. Cela représente 77 %. Il y a donc 137 communes vacantes.

Si vous souhaitez déposer votre candidature avant la date limite, adressez-vous  à la préfecture de Mâcon ou à la sous-préfecture d’Autun, Chalon-sur-Saône, Charolles, Louhans.


L’Yonne

Pour ce département, la liste des communes n’ayant pas de candidats n’a pas été publiée. Néanmoins si vous souhaitez apporter votre candidature, les délais sont les mêmes qu'ailleurs :
- Pour le premier tour : du jeudi 13 février au jeudi 6 mars 2014 à 18h.
- Pour le second tour : du lundi 24 mars au mardi 25 mars 2014 à 18h.

Où la déposer ? A la préfecture d’Auxerre ou à la sous-préfecture de Sens, Avallon selon que vous dépendez de tel ou tel service de l’Etat. 

Les formulaires à télécharger en cliquant ici 


La Côte-d’Or

Au 28 février 2014, il y a encore 140 communes de moins de 1000 habitants qui se retrouvent sans candidat et 18 avec un seul candidat. Il faut au moins 2 candidats pour pouvoir élire un conseil municipal. La préfecture de Côte-d’Or a donc publié la liste des communes orphelines. Histoire de susciter la compassion et faire venir des postulants.

Vérifiez ici si votre commune est concerné par ce phénomène 

Dans la Nièvre en revanche, rien. Aucun communiqué. Ni dans la boîte mail de notre rédaction ni sur le site Internet de la préfecture.


La Bourgogne, seule région concernée ?

Oh que non ! Partout les préfets s’alarment du peu (voire trop peu) de candidats. Selon Le Nouvel Observateur, 8000 communes, soit près d’un quart, n’ont pas de prétendants.

La Gironde est en pole position. Selon son préfet Michel Delpuech, il y aurait 102 grandes communes et 45% des petites sans candidat. Dans les Hautes-Pyrénées, 57% des petits villages sont sans candidats. Dans le Nord, 36% des communes de moins de 1000 habitants n’avaient pas de candidats déclarés.


Comment expliquer ce phénomène ?

La parité. Si avant elle s’imposait aux communes de plus de 3500 habitants, aujourd’hui, c’est à partir du seuil de 1000. 
Le nouveau règlement qui contraint les postulants à déposer leur liste en préfecture. Plus de monde aux bureaux, plus d'attente. Ca décourage.


Conséquences pour les communes sans candidat ?

Si aucune liste n'est présentée, le préfet devra nommer "une délégation spéciale". Elle se compose de trois électeurs. Ils seront chargé d'assurer l'intérim pendant trois mois, le temps espéré pour trouver des courtisans. S'il n'y a toujours aucune candidature au terme de ce délai, le préfet proposera de rattacher la commune concernée à une commune voisine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique