Cet article date de plus de 6 ans

XV de France : un rugbyman bourguignon sera titulaire face à l'Irlande

Alexandre Lapandry a été appelé par le sélectionneur Philippe Saint-André pour affronter le XV du Trèfle ce samedi 15 mars 2014. Le natif de Paray-le-Monial est titulaire au poste de troisième ligne-aile tout comme la semaine dernière face à l'Ecosse.
Avec le XV de France, Alexandre Lapandry a déjà remporté le Grand Chelem en 2010. Il aimerait rééditer l'exploit cette année.
Avec le XV de France, Alexandre Lapandry a déjà remporté le Grand Chelem en 2010. Il aimerait rééditer l'exploit cette année. © AFP - Lionel Bonaventure
Cela faisait dix-huit mois qu'Alexandre Lapandry n'avait pas porté le maillot des Bleus. Le Bourguignon, qui évolue à Clermont, a refait son trou en équipe de France depuis la semaine dernière et la victoire sur le fil face à l'Ecosse. A nouveau titulaire pour défier l'Irlande demain, il sera associé à Louis Picamoles et Damien Chouly.

Cette troisième ligne inédite devra trouver ses repères. Et elle devra le faire vite car le match est capital pour que le XV de France puisse encore rêver de gagner le Tournoi des Six Nations. "On reste sur une troisième ligne avec un puissant (Picamoles, ndlr), un joueur qui colle au ballon (Lapandry, ndlr) et un leader de touche (Chouly, ndlr)", analyse le sélectionneur Philippe Saint-André.

Alexandre Lapandry tente de savourer cette sélection malgré les nombreuses critiques qu'essuie le XV de France dans ce Tournoi. Il l'a confié à nos confrères du Journal de Saône-et-Loire : « revenir dans cette équipe m'a fait plaisir et me fera toujours plaisir. Défendre les couleurs du pays est un honneur pour moi. (...) Je vais me donner à 200% samedi et aider mes coéquipiers à remporter ce match. »

Alexandre Lapandry a déjà connu la joie de remporter le Tournoi des Six Nations. C'était en 2010. Mais cette fois-ci, les Bleus n'ont plus tout à fait leur destin entre leurs mains. En ce dernier match, ils doivent prendre le dessus sur l'Irlande et l'Angleterre doit chuter en Italie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tournoi des six nations sport rugby