2e tour des municipales 2014 à Autun : Rémy Rebeyrotte conserve son fauteuil

Malgré l’alliance des listes de droite entre les deux tours, le maire DVG Rémy Rebeyrotte est réélu avec 52% des voix. La liste menée par Rémy Chantegros recueille 48,1% des suffrages.

 Rémy Rebeyrotte briguait un 3ème mandat à Autun. Arrivé en tête au 1er tour avec 40,1% des voix face à 5 listes dont 3 de droite, il semblait bien parti pour une réélection. Mais les deux listes de droite ont décidé de partir ensemble au 2nd tour, celle de Rémy Chantegros (UMP-UDI) et celle de Bernard Joly (DVD), totalisant à eux deux… 41% des voix.
La bonne implantation locale de Rémy Rebeyrotte a sans doute fait la différence, ainsi que le report des voix de certains électeurs des deux listes de gauche présentes au 1er tour : celle de Simonne Pallant, de Lutte ouvrière et celle de Jean-François Nicolas, candidat divers gauche, qui s’était désisté sans consigne de vote après avoir obtenu 12,8% des voix.
Rémy Rebeyrotte qui avait déjà connu des élections difficiles ne s’est jamais déclaré pas battu. Il bénéficiait du soutien implicite du PS, les responsables locaux ayant appelé à battre la droite. Le PS, c’est l’ancien parti de Rémy Rebeyrotte dont il a été exclu lors des dernières législatives pour avoir présenté une candidature dissidente.