Cet article date de plus de 7 ans

Deux candidats veulent prendre la succession de François Rebsamen à la tête des sénateurs PS

Didier Guillaume et Gaëtan Gorce se disputeront mardi 15 avril 2014 la succession de François Rebsamen, à la tête du groupe PS au Sénat. Les candidats avaient jusqu’au jeudi 10 avril pour se faire connaître. 

Les sénateurs socialistes éliront leur nouveau président mardi 15 avril, à l'occasion de leur réunion de groupe hebdomadaire. Cette élection est organisée suite à l’entrée de François Rebsamen au gouvernement comme ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social. L’ancien maire de Dijon avait été élu sénateur de Côte-d'Or en 2008. Il était président du groupe PS depuis 2011.

Deux prétendants se sont portés candidats pour prendre la relève

Gaëtan Gorce, sénateur de la Nièvre, 54 ans, est bien connu des Bourguignons. Il a lancé au sein du PS le mouvement des Rénovateurs, avec notamment Manuel Valls. Il est maire de La Charité-sur-Loire et membre de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). "Mon objectif n'est pas de gagner", a-t-il affirmé sur Public Sénat, mais de "pousser le débat", "pour que le groupe puisse trouver un nouvel élan et une plus grande cohésion".

Didier Guillaume, sénateur de la Drôme, 54 ans, connaît bien les arcanes du Sénat dont il est premier vice-président. Il est aussi président du conseil général de son département. Ce proche du président du Sénat Jean-Pierre Bel (PS), est un spécialiste des questions agricoles.

D'autres candidatures avaient été évoquées, en particulier celle de Laurence Rossignol qui, depuis,  a été nommée secrétaire d'Etat à la Famille et aux Personnes âgées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique françois rebsamen parti socialiste