• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Rapport Thévenoud sur les taxis et les VTC : Les 30 propositions du député PS de Saône-et-Loire

© La grande question sera l'accueil réservé par la profession des taxis aux mesures du rapport Thévenoud, eux qui avaient manifesté leur mécontentement l'hiver dernier en bloquant les rues de la capitale et de Marseilles.
© La grande question sera l'accueil réservé par la profession des taxis aux mesures du rapport Thévenoud, eux qui avaient manifesté leur mécontentement l'hiver dernier en bloquant les rues de la capitale et de Marseilles.

Le rapport que va remettre Thomas Thévenoud à Manuel Valls ce jeudi 24 avril a pour objectif de réconcilier taxis et VTC , de moderniser le métier de taxi et  de réguler l'activité des voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC) à l'échelle nationale.

Par Marianne Picoche

Reportage :

Théo Souman et Damien Rabeisen


Intervenants :

Jean-Bernard Boccard, président du syndicat départemental des exploitants du Taxi de Côte-d'Or (SDET)
Eric Cottret et Christian Pelletier, chauffeurs de taxi à Dijon
Rapport Thévenoud sur les taxis et les VTC

Fruit de cent soixante dix heures d'audition et d'une cinquantaine de rencontres, le rapport Thévenoud devrait permettre de résoudre le conflit qui oppose les taxis et les voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC). Les premiers considèrent en effet les seconds comme des concurrents déloyaux.

Une couleur unique pour tous les taxis de France 

Celle-ci restera à déterminer : rouge, jaune, vert ou bleu.. Cette mesure rejetée jusqu'ici par la profession a pour but de faciliter l'identification immédiate par les clients, à l'image de ce qui existe déjà à New-York ou à Londres.

La maraude électronique : une mesure en faveur des clients des taxis, interdite aux VTC

L'élu socialiste de Saône-et-Loire propose de développer la "maraude électronique" pour les taxis, c'est à dire la prise en charge de clients dans la rue sans réservation. Les clients auraient la possibilité de géolocaliser en temps réel les taxis disponibles à proximité, via des applications sur leur téléphone portable.
Cette maraude électronique serait en revanche interdite aux VTC, et les applications qui les font apparaître seraient du même coup interdites.
Cette mesure est aussi destinée à faciliter la recherche d'un taxi pour les clients

Autres changements prévus par le rapport : 

  • La suppression de la course d'approche. Pour éviter aux clients les mauvaises surprises et un alourdissement excessif du prix de la course, les chauffeurs de taxi ne pourront plus répercuter le prix intégral du parcours réalisé pour se rendre sur le lieu de la prise en charge. Le tarif deviendrait fixe et égal au prix de la course minimale, c'est à dire, 6,86 euros
  • la création de 2 forfait aéroports en région parisienne, l'un pour Roissy-Charles de Gaulle et l'autre pour Orly.
  • La généralisation du paiement par carte bleue 
  • Pour les VTC, une assurance professionnelle deviendrait obligatoire, ainsi qu'une formation qualifiante qui serait sanctionnée par la délivrance d'un "certificat de qualification professionnelle". Les chauffeurs de VTC ne pourront plus cumuler ce poste avec un emploi de chauffeur de taxi.
  • Les contrôles contre la maraude sauvage seraient renforcés
  • Gel des immatriculations : cette mesure qui date de la crise entre taxis et VTC serait prolongée 3 mois, le temps de mettre en place une tarification au forfait en remplacement de la tarification au kilomètre pratiquée actuellement par certains VTC.

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus