Montbard en rouge pour son 4e festival de curiosités

Alerte Rouge à Montbard! pas de panique, c'est la thématique du festival de curiosités cette année. Une quatrième édition qui s'annonce bien avec une riche programmation qui devrait plaire, étonner, enthousiasmer. C'est l'objectif de ce festival participatif. Ouverture officielle, le 03 Mai.

© France 3 Bourgogne
Particularité du festival de curiosités # 4 de Montbard? Il est ouvert à tous!
C'est un festival participatif. Un festival qui dynamise toute la ville en encourageant tous les partenariats possible.

Tous les habitants des plus petits au plus grands sont invités à se joindre à la préparation et à la réussite de ce grand rendez-vous annuel.
Les services municipaux, les enfants des écoles, le collège, le lycée, les entreprises, les associations, les commerçants, les particuliers... tout le monde est appelé à participer.
© Ville de Montbard

Depuis plusieurs mois, chaque lundi, de nombreuses personnes, bricoleurs et bricoleuses, couturiers et couturières, et bien d'autres encore,  se retrouvent dans des ateliers pour travailler  à la préparation de la parade de clôture du festival : ils fabriquent et décorent les chars, font les costumes.

La parade partira du Lycée Professionnel Eugène Guillaume samedi 24 Mai après-midi et se terminera du côté de la gare par un grand rassemblement festif avec de la musique, des producteurs locaux, des cerfs-volants... 
© Ville de Montbard

Mais parlons d'abord de l'ouverture du festival: l'ouverture officielle aura lieu le samedi 03 Mai à 19 heures 30 à l'espace Paul Eluard et sera suivie à 20 heures 30 d'un représentation théâtrale " Deux pommes pour un chou", puis à l'issue du spectacle, par un lâcher de lanternes, place Gambetta.
Le lendemain, dimanche 04 Mai à 14 heures, ce sera le vernissage des expositions au musée des beaux-arts. 
© Ville de Montbard

Au programme:  de nombreux spectacles présentés par des artistes professionnels, mais aussi:









Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival loisirs culture musique théâtre environnement