C'est ce samedi 17 mai à 14h30 que la deuxième marche des Fiertés sera organisée à Dijon à l'appel des associations LGBT de Bourgogne. L'an passé, 600 personnes avaient défilé peu après l'adoption du mariage pour tous. Cette année encore, elles restent vigilantes.

Un an après l'adoption du texte sur le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe, les associations LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) de Bourgogne organisent à nouveau la deuxième marche des Fiertés ce samedi 16 mai à Dijon, départ de la place Wilson à 14h30 et arrivée place de la Libération vers 17h.

CiGales, Contact et l'Autre Cercle, les trois associations LGBT de Côte d'or, ainsi que les associations Traits d'Union à Auxerre et Rainbow à Chalon, seront présentes. L'an passé, 600 personnes avaient participé à cette 1ère marche.

L'objectif était de célébrer l'adoption du texte sur le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe, et poursuivre le combat pour une "égalité réelle". Sur la procréation médicalement assistée, la co-parentalité, le statut du beau-parent et les droits des personnes trans-identitaires, elles estiment que leurs revendications sont universelles. Le premier mariage homosexuel en Bourgogne avait d'ailleurs été célébré deux semaines après la marche.

Cette année, encore, les associations veulent se montrer vigilantes sur ces avancées. D'autant que sur les réseaux sociaux, quelques mouvements protestent. Le Réseau Alternatif Bourguignon veut s'inviter pour poser quelques questions  notamment sur l'introduction de la théorie du genre dans les écoles, qui a fait polémique ces dernières semaines. Le réseau Antifasciste leur répliquant vertement.

Voir le reportage tourné l'an dernier par France 3 Bourgogne pour cette première marche des Fiertés à Dijon :







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité