Résultats des Européennes 2014 : les réactions en Bourgogne vont de la tristesse à la stupeur

Le Front national a remporté une victoire historique aux élections européennes en France dimanche 25 mai 2014. Sur le réseau social twitter, la stupeur domine à gauche, tandis que l'UMP rejette la responsabilité de la victoire du FN sur François Hollande.

Par B.L.


Le Front national a remporté une victoire historique aux élections européennes en France dimanche 25 mai 2014. Plusieurs instituts de sondage placent le FN à plus de quatre points devant l'UMP et loin devant le PS. C’est une nouvelle claque pour le gouvernement après la débâcle des municipales.

La victoire du front National est particulièrement importante dans la circonscription Est qui regroupe les quatre départements de Bourgogne : Le score du FN dans la circonscription Est (29%) est supérieur à celui réalisé sur le plan national, où le Front National est crédité de 25% des voix. Le candidat du Front National Florian Philippot devance largement les autres concurrents :
  • l'UMP Nadine Morano (22,9%)
  • le candidat du PS Edouard Martin (13,3%)
  • l'UDI/Modem Nathalie Griesbeck (9,3%)
  • l'écologiste Sandrine Bélier (6,1%)
  • le candidat du Front de gauche Gabriel Amard (5,2%).



Pour Christian Paul, député PS de la Nièvre, le gouvernement doit proposer d'urgence une nouvelle politique.




Gaëtan Gorce, sénateur PS de la Nièvre et conseiller municipal de La Charité-sur-Loire, va encore plus loin et demande la démission des instances du PS.





Le ministre du Travail et ancien maire de Dijon, François Rebsamen, ne cache pas son dépit face aux résultats du scrutin.


 

Si la droite s'en sort mieux que le PS, certains ne crient pas victoire trop haut pour autant, à l'image de l'eurodéputé UMP sortant Arnaud Danjean, qui est réélu.


François Sauvadet, député UDI et président du conseil général de Côte d'Or (qui a préféré voter UMP pour ce scrutin des européennes) appelle au calme ceux qui demandent la démission de François Hollande. "Le résultat des élections européennes en Bourgogne est un avertissement sérieux adressé au gouvernement, mais que tous les républicains doivent entendre. Les victoires conjuguées de l’abstention et des extrêmes doivent nous interpeller", estime-t-il.
 



 

Quant à Guillaume Larrivé, député UMP de la 1re circonscription de l'Yonne, il prépare déjà la suite des événements.





A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus