• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nièvre/Saône-et-Loire : le FN accuse le gouvernement “de truquer le vote” aux européennes

Le Front national dénonce "de très nombreux dysfonctionnements" dans le déroulement du scrutin des européennes dimanche 25 mai 2014. Le FN cite notamment la Nièvre et la Saône-et-Loire. Mais, les préfectures affirment que les bureaux de vote ont été normalement fournis en bulletins.

Par B.L. avec l'AFP

"Le ministère de l'Intérieur a choisi d'empêcher la victoire du Front national en lui interdisant simplement de concourir en certains endroits du territoire", écrit le FN dans un communiqué.
Le parti de Marine Le Pen dénonce notamment "l'absence de bulletins de vote du Front national", ou "la présence de bulletins de vote FN ne correspondant pas à la circonscription électorale du bureau concerné", dans plusieurs départements. Le FN cite notamment des communes de la Nièvre et de Saône-et-Loire. 
Le Front national indique qu'il demandera à l'issue du scrutin "de faire la lumière sur les manipulations auxquelles s'est livré le pouvoir".

Une "cacophonie" en Saône-et-Loire

Sébastien Alloin, responsable du Front national en Saône-et-Loire, dénonce une cacophonie au niveau de l’envoi de la propagande électorale. Des dysfonctionnements ont été enregistrés avant même le vote. "Dans plusieurs communes, les électeurs n’ont pas reçu la profession de foi du candidat frontiste, ni le bulletin de vote correspondant. C’est le cas à Baudemont, Dyo, Saint-Vallier, Montceau-lès-Mines et Digoin. Certains quartiers de Louhans n’ont même reçu aucune propagande électorale", dit-il.

Il y a eu aussi des difficultés le jour du vote. "A Paray-le-Monial, dans certains bureaux de vote, il y avait le bulletin de la circonscription Ile-de-France au lieu de celui de la circonscription Est", précise encore Sébastien Alloin. 
"Mais, tout est rentré dans l’ordre en fin de matinée. Les services de la préfecture ont été très réactifs", conclut-il. En revanche, Sébastien Alloin met en cause la société de routage qui est chargée d'acheminer les professions de foi.

A noter que pour Jean-Marc Nesme, maire de Paray-le-Monial, aucun problème de bulletins de vote FN n'aurait été enregistré aujourd'hui dans les 8 bureaux de vote de la commune.

Des "dysfonctionnements qui ne portent pas atteinte à la sincérité" de l'élection

De son côté, le ministère de l'Intérieur a assuré dimanche à l'AFP qu'après "vérifications", "aucun des faits avancés" par le Front national sur des "dysfonctionnements" du scrutin européen "n'est en mesure de porter atteinte à la sincérité" de l'élection.

"Il apparaît qu'aucun des faits avancés n'est en mesure de porter atteinte à la sécurité du scrutin, soit parce qu'ils ne sont pas avérés, soit parce qu'ils avaient déjà été traités" ces derniers jours "par les services préfectoraux, en lien avec les communes concernées", a souligné le porte-parole du ministère, Pierre-Henry Brandet.

Quant aux préfectures de la Nièvre et de Saône-et-Loire, elles affirment que tous les bureaux de vote ont été normalement fournis en bulletins.

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus