B. Ecclestone : "Il n'est pas prévu de retour d'un Grand Prix de France à Magny-Cours"

En marge du Grand Prix de Monaco, ce week-end, Bernie Ecclestone, le grand patron de la Formule 1, a écarté un retour du GP de France au calendrier.

Le parc à thème devrait être construit à côté du circuit automobile de Nevers-Magny-Cours
Le parc à thème devrait être construit à côté du circuit automobile de Nevers-Magny-Cours
Il n'est pas prévu de retour du Grand Prix de France au calendrier de la Formule 1, a affirmé ce week-end à Monaco le grand argentier de la F1, Bernie Ecclestone, à des journalistes britanniques.

Ecclestone a réagi brièvement aux propos récents du président du circuit de Magny-Cours selon Serge Saulnier, le circuit  était "toujours en négociations" pour obtenir l'organisation d'un Grand Prix de France de Formule 1 "dès 2015".

"Ils tapent à la porte mais je ne pense pas que nous allons pouvoir le faire", a dit Ecclestone à Monaco. Il n'a pas non plus ré-ouvert la porte au circuit du Castellet (Var), proche d'un accord avec lui fin 2012 mais à qui il manque toujours une dizaine de millions d'euros et des garanties financières pour boucler un budget F1, même un an sur deux.

Magny-Cours a succédé en 1991 au Castellet pour l'organisation du GP de France qu'il a accueilli jusqu'à une dernière édition en 2008. Ecclestone qui fait actuellement l'objet d'un procès pour corruption en Allemagne, qui doit durer jusqu'au mois de septembre.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
auto-moto sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter