Cet article date de plus de 6 ans

Bourgogne : Inquiétudes des acteurs de la filière bio sur la baisse des aides

Les acteurs de la filière bio rencontrent aujourd'hui le président de la Région. Alors que le plan national Ambition BIO du ministère de l'agriculture prévoit le doublement des surfaces cultivées en bio sur 4 ans, les financements alloués par la région Bourgogne sont en baisse.
Quel développement pour l'agriculture biologique dans les années à venir ?
Quel développement pour l'agriculture biologique dans les années à venir ?

Le reportage de Maryline Barate et Daniel Waxin

Avec :
Xavier Niaux, président du Groupement des Agriculteurs Bio de Bourgogne
Jacques Rebillard, conseiller régional (PS)
 

durée de la vidéo: 01 min 37
Baisse des aides à l'agriculture bio

Les agriculteurs bio de Bourgogne poussent un cri d'alarme! Les aides à cette activité ne sont pas à la hauteur de leurs espérances et des promesses du gouvernement. Problème, c'est avec la région que les agriculteurs doivent désormais négocier. C'est une des nouveautés de la dernière réforme de la PAC. La mise en oeuvre du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) se fait désormais sous la responsabilité des conseils régionaux qui deviennent autorités de gestion.

Une enveloppe budgétaire à la baisse par rapport aux promesses du gouvernement

Alors que le plan Ambition BIO 2017 élaboré par le gouvernement prévoit un doublement des surfaces cultivées en bio à l’échelon national d'ici 4 ans, la Région Bourgogne qui gère les fonds européens agricoles a revu  cette enveloppe à la baisse, suscitant l'inquiétude de tous les acteurs de la filière bio.Dans un communiqué, la Confédération des Groupements des Agrobiologistes de Bourgogne expose les motifs de son inquiétude.
Pour la CGAB, cette réduction des aides intervient...

...alors que l'agriculture biologique apparaît dans les discours et les études scientifiques comme une alternative incontournable aux méthodes conventionnelles pour les générations futures, pour préserver la qualité de l'eau, la biodiversité et la santé.


Selon la CGAB, pour atteindre l'objectif de doubler les surfaces d'ici 2018, il faudrait 170 millions d'euros dont 113 millions pour la conversion.

Ambition des agriculteurs bio contre réalisme de la Région

Les négociations qui ont eu lieu ce mercredi ont permis d'obtenir une légère hausse de l'enveloppe accordée par la Région (27 millions au lieu de 23 millions prévus initialement), mais cette avancée ne suffit pas pour les acteurs du bio en Bourgogne (Fédération Nationale d'Agriculture Biologique, l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture et Coop de France). Ils déplorent ce qu'ils considèrent comme un manque d'ambition. Les représentants de la Région de leur côté, jugent irréaliste l'objectif de doubler la surface cultivée en bio en Bourgogne. Les négociations devraient se poursuivre en septembre prochain.


Chiffres-clé de l'agriculture biologique en Bourgogne et en France (2012) :

Nombre de conversions par filières total en 2012 (au 31/12/2012) :Total : 73 (Evolution : 122 en 2009 / 172 en 2010 / 95 en 2011)

Part de l'agriculture biologique dans l'agriculture régionale : Nombre d'exploitations cultivées suivant le mode de production biologique en 2012 :Surface totale cultivée suivant le mode de production biologique en 2012 :Source :  Agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio