• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tonnerre : la consommation d'alcool est interdite sur la voie publique

Certaines villes comme Chalon-sur-Saône ont déjà prohibé la vente de boissons alcoolisées. Cette fois, boire une bière ailleurs qu'en terrasse peut coûter 38 euros d'amende ! L'arrêté est pris jusqu'au 1er novembre 2014.

Par Arnaud Lefevre


De la modération à l'interdiction

"A consommer avec modération", la recommandation s'affiche à longueur de journée dans les publicités. La ville de Tonnerre va beaucoup plus loin en interdisant de consommer de l'alcool. Pas de restriction d'âge, de lieu ou d'horaire. Toute la population est concernée.
Dominique Aguilar, maire, justifie son arrêté par un besoin de limiter les nuisances sonores dans certains quartiers où des jeunes se rassemblent le soir. Il s'agit aussi de donner une meilleur image aux touristes de passage l'été.
Les réactions sont partagées. Certains habitants s'étonnent de devoir en arriver là, dans une région où les manifestations à la gloire du vin sont nombreuses !


Revoir le reportage France 3 Bourgogne de Christian Mirabaud et Clothilde Hazard avec

  • des tonnerrois
  • Dominique Aguilar, Maire UDI de Tonnerre
Tonnerre interdit la consommation d'alcool


Que dit la loi ? 

L’ivresse publique et manifeste est une infraction (loi de 1873). Elle est régie par le Code de la santé publique.

Art. L 3341-1 : une personne trouvée en état d’ivresse dans les rues, chemins, places, cafés, cabarets ou autres lieux publics, est, par mesure de police, conduite à ses frais au poste le plus voisin ou dans une chambre de sûreté, pour y être retenue jusqu’à ce qu’elle ait recouvré la raison.

Art. R 3353-1 : le fait de se trouver en état d’ivresse manifeste dans les lieux mentionnés à l’article L. 3341-1 est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2ème classe.

Selon un rapport officiel datant de 2008, "le nombre de cas d'ivresse publique et manifeste s’élève en France à environ 70 000 par an, soit une moyenne de 200
procédures par jour, avec des pointes le vendredi et le samedi soir et les jours de fêtes. 5 à 10 % des équipages de police ou de gendarmerie disponibles peuvent être, au moins partiellement, mobilisés par cette activité, principalement nocturne".

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus