Côte d'Or : les domaines viticoles touchés par la grêle auront droit à différentes aides

Plusieurs types d'aides sont envisagées pour soutenir les domaines touchés par l'orage de grêle du 28 juin 2014. La profession réfléchit aussi aux moyens de protection et de prévention.

Après l'orage de grêle qui a causé d'importants dégâts aux vignobles le 28 juin dernier, plusieurs mesures sont envisagées pour aider les domaines :

  • l'indemnisation par les assurances
  • l'exonération, ou l'allégement des cotisations MSA (de 3 500 à 5 000 euros). Les négociations à ce sujet se poursuivent jusqu'au 25 août
  • l'échelonnement des remboursements d'emprunt (la profession négocie une "année blanche" avec les banques)
  • l'échelonnement des échéances d'impôts
  • l'achat de raisins (une mesure qui sera très encadrée et limitée aux appellations régionales Bourgogne)
Reportage : Tiphaine Pfeiffer, Elvire Simon. 
Avec : Aubert Lefas, domaine Lejeune à Pommard, responsable de la cellule de soutien aux viticulteurs
          Séverin Barioz, directeur de la Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB)
          Nicolas Rossignol, domaine Rossignol-Trapet à Gevrey-Chambertin


A plus long terme, les viticulteurs réfléchissent aux moyens de se protéger de cette calamité. Une réflexion est notamment menée sur les filets anti-grêle.
Le domaine Trapet à Gevrey a lancé l'expérimentation, la chambre d'agriculture également. Des essais suivis de près par l'ensemble de la profession et dont La Vigne (revue du monde viticole) se fait l'écho.

L'arrêté préfectoral définissant les zones impactées est attendu avant le 31 juillet 2014.