Cet article date de plus de 6 ans

Les musulmans fêtent la fin du ramadan

L'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan, est célébré lundi 28 juillet 2014. Entre prière et fête, c’est un jour de joie, de pardon et de partage avec ceux qui sont croyants ou pas.
L'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan, c’est un jour de joie, de pardon et de partage.
L'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan, c’est un jour de joie, de pardon et de partage.

Pendant un mois, les musulmans se sont abstenus de boire, de manger et d'avoir des rapports sexuels du lever du jour à la tombée de la nuit.
Pour marquer du ramadan, une "fête de la rupture" du jeûne est organisée. Elle tombe le premier jour du mois dit de "chawwal".

Les fidèles participent à une prière à la mosquée en début de matinée. Ils doivent aussi s'acquitter de l'aumône de la rupture du jeûne (appelée Zakat el-Fitr) : elle est de 5 euros par personne cette année en France.
L'Aïd el-Fitr, c’est aussi l’occasion de rendre visite à des proches et à des amis pour leur présenter des voeux de santé et bonheur.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM)  a profité de cette occasion pour assurer les Français "de toutes convictions" de ses "prières fraternelles" afin que "notre Nation vive dans davantage de paix". Le CFCM a été créé en 2003 pour représenter l'islam de France auprès des autorités.

Dans un communiqué séparé, la Grande mosquée de Paris a "imploré Allah" pour qu'il "soulage tous ceux qui souffrent par les terribles épreuves qui les frappent, notamment à Gaza".

durée de la vidéo: 01 min 29
Les musulmans fêtent la fin du ramadan

Reportage à Dijon de Sylvain Bouillot et Christophe Gaillard avec :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion