Cet article date de plus de 6 ans

France : le ramadan commence dimanche 29 juin selon le Conseil français du culte musulman

Le jeûne du ramadan commencera "officiellement" dimanche 29 juin en France. C’est ce qu’a annoncé le Conseil français du culte musulman (CFCM). Mais, une partie des musulmans ont décidé de commencer le ramadan dès samedi 28 juin.
La Grande Mosquée de Strasbourg
La Grande Mosquée de Strasbourg © AFP PHOTO PATRICK HERTZOG

Quand commencera le ramadan en France ?

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a été créé pour représenter l'islam auprès des autorités. Le bureau du CFCM a indiqué vendredi soir avoir pris cette décision en conformité avec "l'Arabie saoudite, l'Egypte, la Jordanie" et d'autres pays musulmans.

Les musulmans de France sont toutefois très divisés sur cette question, puisqu'un millier des quelque 2 300 à 3 000 mosquées françaises commenceront le ramadan dès samedi 28 juin, selon des responsables proches de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF).

En 2013 déjà, une polémique avait éclaté sur la date de début du ramadan. La commission théologique de la Mosquée de Paris avait dû trancher la question. Elle avait désavoué le Conseil français du culte musulman, présidé par Dalil Boubakeur. Ce dernier avait affirmé que le jeûne commencerait mardi 9 juillet 2013 et le début ramadan avait finalement été fixé au mercredi 10 juillet.

Pourquoi le ramadan est-il sacré pour les musulmans ?

Selon la tradition, c'est l'observation à l'oeil nu de la nouvelle lune qui signale le début du ramadan. Pendant ce mois, les croyants s'abstiennent de boire, de manger, de fumer et d'avoir des relations sexuelles, du lever jusqu'au coucher du soleil.
Le ramadan est sacré pour les musulmans car c'est le mois pendant lequel le Coran a été révélé au prophète Mahomet, selon la tradition.

En Arabie saoudite, le mois de jeûne musulman, commencera dimanche 29 juin 2014, car le croissant de lune annonçant le début du ramadan n'a pas pu être observé vendredi. C’est ce qu’a indiqué la télévision d'Etat Al-Ekhbariya, citant les autorités.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion