Cet article date de plus de 7 ans

Le tocsin a sonné cent ans après ... vendredi 1er août 2014 à 16h

Un siècle tout juste après la mobilisation générale, le gouvernement avait invité les maires de toutes les communes de France à faire sonner le tocsin vendredi à 16 heures, pour commémorer le début de la Première Guerre mondiale.
© Armelle
Le 1er août 1914, à 16 heures, les clochers du pays sonnaient le tocsin et les Français découvraient sur leurs mairies l'avis de "mobilisation générale". Trois millions de réservistes rejoignaient alors les quelques 800.000 militaires du service actif. 
L'Allemagne déclarera la guerre à la France deux jours plus tard.
Pendant tout le conflit, 8.500.000 hommes furent mobilisés.

Cent ans plus tard, à la même heure, les maires de France étaient invités par Kader Arif à "faire retentir les cloches des édifices publics de leur ressort".

Pour le secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants et à la Mémoire, il s'agit de commémorer la Grande Guerre "dans chaque commune, chaque famille, chaque foyer, en y associant le plus grand nombre de Français, pour un centenaire de cohésion et d'unité nationale".

Cet événement a eu lieu "sur la base du volontariat", comme ici dans la ville de Mâcon, en Saône-et-Loire.

durée de la vidéo: 00 min 23
Mâcon : le tocsin a sonné le 1er août 2014
Images de Romy Ho-a-Chuck

A noter que le Parc du Morvan a appelé pour sa part les villages du Morvan à sonner le tocsin le lendemain, samedi 2 août 2014 à 16h.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
première guerre mondiale histoire société