• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le groupe SNC-Lavalin va gérer l’aéroport de Dijon-Bourgogne

La gestion et l’exploitation de l’aéroport de Dijon-Bourgogne ont été confiés au groupe SNC-Lavalin pour une durée de 16 mois à compter du 1er septembre 2014.
La gestion et l’exploitation de l’aéroport de Dijon-Bourgogne ont été confiés au groupe SNC-Lavalin pour une durée de 16 mois à compter du 1er septembre 2014.

La gestion et l’exploitation de l’aéroport  Dijon-Bourgogne ont été confiées à SNC-Lavalin, qui gère 16 aéroports en France. Le contrat a été conclu pour 16 mois à compter du 1er septembre 2014.

Par B.L.


Pourquoi la gestion de l’aéroport de Dijon-Bourgogne est-elle confiée au groupe SNC-Lavalin ?

Le conseil régional de Bourgogne a renoncé à devenir l'autorité de gestion de l'aéroport Dijon-Bourgogne. De son côté, le conseil général de Côte d’Or avait déjà fait savoir qu’il se désengageait financièrement, tout comme la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Or. Conséquence : l'aéroport a été confié à un syndicat mixte composé de la ville de Longvic, du Grand Dijon et du conseil régional).
Ce syndicat mixte vient de confier la gestion et l’exploitation de l’aéroport de Dijon-Bourgogne au groupe SNC-Lavalin.

"C’est une prestation de service à titre exceptionnel et d’urgence, compte tenu du contexte qui est lié à l’absolue nécessité d’assurer les vols sanitaires en particulier", explique José Almeida, maire de Longvic et président du syndicat mixte de l'aéroport Dijon-Bourgogne.


Quelles sont les missions qui ont été confiées au groupe SNC-Lavalin ?

Dans le cadre de ce marché public de services :
  • SNC-Lavalin assurera l’ensemble des missions d’exploitant aéroportuaire, portant sur l’accueil des activités d’aviation d’affaires, d’aviation de loisirs, transport sanitaire et de travail aérien (lutte contre les incendies, épandage agricole, photographies aériennes et relevés topographiques).
     
  • SNC-Lavalin aura également en charge la gestion et l’entretien des installations de l’aéroport.
Pour remplir ses obligations contractuelles dans le respect des exigences de sécurité et sûreté aéroportuaires, l’entreprise mettra en place une équipe de 3 pompiers d’aéroport et de 3 agents AFIS. 
Ce contrat permettra ainsi au syndicat mixte d‘assurer la continuité du service public aéroportuaire et d’envisager les futures modalités de gestion et d’exploitation de l’aéroport.
Au final, sur les 21 salariés que comptaient l'aéroport, seuls trois seront repris.

Le projet Renaissance vise à relancer le trafic commercial de l’aéroport régional de Dijon
Le projet Renaissance vise à relancer le trafic commercial de l’aéroport régional de Dijon


Qui est le groupe SNC-Lavalin ?

Fondé en 1911, SNC-Lavalin est un grand groupe d'ingénierie et de construction. À partir des bureaux situés dans plus de 50 pays, les 45 000 membres du personnel de SNC-Lavalin fournissent des services dans divers secteurs : mines et métallurgie, pétrole et gaz, environnement et eau, infrastructures et énergie verte.

L’aéroport de Dijon devient le 2e aéroport géré par SNC-Lavalin dans la région Bourgogne avec celui de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire.

Au total, le groupe SNC-Lavallin gère 16 aéroports en France métropolitaine et outremer : Le Havre-Octeville, Mayotte, Saint-Martin Grand-Case, Tarbes-Lourdes-Pyrénées, Cherbourg, Angoulême, Rouen, Tours, Toulouse-Francazal, Vannes, Chalon-sur-Saône, Nîmes, Reims, Troyes, Annecy, et Dijon. Le groupe gère également l’aéroport de Malte et l’aéroport de Castellon en Espagne.

Pour l'instant, tout rapprochement avec l’aéroport de Dole dans le Jura est écarté. "C’est une piste qui n’est pas du tout à l’ordre du jour", confirme José Almeida.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus