Comment s’annoncent les vendanges 2014 ?

Clessé en Saône-et-Loire / © Muriel Bessard
Clessé en Saône-et-Loire / © Muriel Bessard

D’ici la fin de la première semaine de septembre, le coup d’envoi des vendanges devrait être donné dans le Mâconnais et le sud de la Bourgogne.
Cette année, la récolte s’annonce plus abondante en comparaison des récoltes très faibles de 2012 et 2013.

Par B.L. avec M.B.


Comment s'annonce le millésime 2014 ?

Les premiers raisins coupés seront ceux qui sont destinés aux vins effervescents. Les raisins rouges et blancs qui servent à faire les vins tranquilles entreront dans la danse un peu plus tard, une fois qu’ils auront atteint leur pleine maturité. D’ici là, les vignerons croisent les doigts pour que le temps reste au beau fixe.



C’est encore un peu tôt pour savoir ce que donnera ce millésime, compte tenu des aléas de la météo. Cette année, alors que la situation était particulièrement prometteuse, l’été a été particulièrement frais, sans compter les secteurs qui ont souffert de la grêle et des pluies tombées en abondance.

Deux bonnes nouvelles pour les vendanges 2014

Mais, il faut préciser que les premières inquiétudes se sont estompées, car les problèmes de maladies et de pourriture concernent des zones très localisées. Au final, l’état de la vigne est plutôt sain, sans compter que les pluies ont souvent favorisé "un grossissement important des baies". 

L’autre bonne nouvelle de ce millésime 2014, c’est que la quantité sera au rendez-vous, contrairement aux années précédentes. Cela satisfait les viticulteurs qui redoutent que les acheteurs n’aillent voir ailleurs, en cas de faibles volumes de raisins disponibles et d'une hausse des prix.


A noter que cette année plus de 7 000 postes étaient proposés pour les vendanges en Bourgogne. Il en reste encore à pourvoir. Il suffit de se connecter sur le site internet de Pôle Emploi et de se rendre dans la rubrique spéciale vendanges www.pole-emploi.fr/region/bourgogne

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus