Les taux immobiliers connaissent une baisse inédite depuis 1940

© FTV
© FTV

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques ont poursuivi leur repli en août, à 2,68% en moyenne. C’est ce qu’indique une étude publiée mercredi 3 septembre 2014.

Par AFP


2,71% dans le neuf

En France, les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis en moyenne à 2,71% pour l'accession dans le neuf et à 2,68% pour une acquisition dans l'ancien, détaille l'observatoire Crédit Logement/CSA.

"Depuis le début de l'année 2014, les taux ont perdu 40 points de base (0,40 point de pourcentage). La baisse s'est donc ralentie, sur un marché très tranquille durant cette période estivale", relève-t-il.

Les prix dans l'ancien ont augmenté de 4,3% en Bourgogne entre 2012 et 2013.
Les prix dans l'ancien ont augmenté de 4,3% en Bourgogne entre 2012 et 2013.

Un recul inédit depuis les années 1940

Ce mouvement de recul, qui dure depuis plusieurs mois, est inédit depuis les années 1940.
En août, la quasi-totalité des crédits accordés (97%) affichaient un taux inférieur à 3,5%. Leur proportion atteignait 85,2% sur l'ensemble de l'année 2013.

La part des prêts à taux variable s'est de son côté établie à 3,2%, contre 6,4% en 2013. L'observatoire souligne que la baisse des taux constatée depuis janvier rend cette formule "nettement moins intéressante" pour les emprunteurs.


© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

le niveau de l'apport personnel progresse

La durée moyenne des crédits a atteint 209 mois. Cette durée remonte légèrement après être descendue à 204 mois en juillet. Les emprunteurs accédant pour la première fois à la propriété s'endettent sur une durée plus longue : 239 mois pour un achat dans le neuf et 221 pour un logement ancien.

Dans le même temps, le niveau de l'apport personnel progresse de 0,9% sur un an fin août, après un repli de 5,5% en 2013.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus