Dijon : l'autopartage a du mal à démarrer

Publié le Mis à jour le
Écrit par P.R
Mobigo, l'auto partage ne séduit pas encore les Dijonnais.
Mobigo, l'auto partage ne séduit pas encore les Dijonnais. © France 3 Bourgogne

A l'occasion de la semaine européenne de la mobilité, qui se déroule du 16 au 22 septembre 2014,  nous avons fait le point sur le concept de l'auto partage à Dijon. Après un an d'existence, Mobigo n'a qu'une cinquantaine d'adhérents.

Du 16 au 22 septembre 2014, c'est la 13e édition de la semaine européenne de la mobilité. L'Objectif de cette opération est d'inciter les français à utiliser des modes de déplacement plus respectueux de l'environnement, afin d'améliorer la qualité de vie, réduire les nuisances sonores et la pollution.

16 voitures dans 6 stations

Parmi les solutions, il y a le co-voiturage, le vélo, le tramway mais aussi l'auto partage. Ce qui revient à partager une voiture à plusieurs. Ce concept appelé Mobigo est développé à Dijon depuis un an. Le bilan est plutôt mitigé. L'auto partage a du mal à démarrer à Dijon. La plupart des adhérents sont surtout des employés de la ville. Mobigo ne compte d'ailleurs aujourd'hui qu'une cinquantaine d'utilisateurs. 16 voitures sont accessibles en libre-service dans 6 stations dijonnaises. Le véhicule peut être utilisé pour une heure, un jour ou un week-end.

Reportage d'Elsa Bezin et Damien Rabeisen avec :
  • Jean-Michel Dard, agent de la ville de Dijon
  • Marie-Charlotte Albejano, responsable de Mobigo à Dijon
durée de la vidéo: 01 min 51
Dijon : l'autopartage au ralenti !


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.