La JDA Dijon a joué avec le feu mais s'est imposée face aux Artland Dragons

Moss (n°7, à gauche) et Walker (n°11, à droite) ont aidé les Dijonnais à se sortir du piège à Quakenbrück. / © France 3 Bourgogne
Moss (n°7, à gauche) et Walker (n°11, à droite) ont aidé les Dijonnais à se sortir du piège à Quakenbrück. / © France 3 Bourgogne

A Quakenbrück, en Allemagne, les basketteurs dijonnais ont eu chaud, mais ils ont terrassé les Dragons après prolongation. Score final 79 à 76 en faveur de la JDA Dijon, qui empoche un 4ème succès en 5 matchs d'Eurocoupe. La qualification est en vue ! Le match est à revoir en intégralité. 

Par Christophe Tarrisse

Après un début de match joué sur un faux rythme, la JDA Dijon a pris les devants grâce à l'adresse extérieure de Steven Gray. Dijon mène à la mi-temps, 35 à 30. Dans le dernier quart-temps, la JDA compte 10 longueurs d'avance, et encore 6 à 27 secondes de la fin. Mais un panier facile, et une perte de balle ont permis aux Allemands d'égaliser, 65 partout, et de pousser Dijon en prolongation. Mais la JDA a réussi à se remobiliser, dans les 5 minutes supplémentaires, pour mettre définitivement la main sur le match et s'imposer 79 à 76. Erving Walker a encore été le "grand" bonhomme de la soirée côté dijonnais, avec 21 points (10/14 aux lancers).

Forte de cette 4ème victoire en 5 matchs, la JDA Dijon conforte sa place de solide 2ème du groupe B, derrière les Espagnols de Gran Canaria. La JDA, qui était attendue à la lutte pour le dernier ticket qualificatif, se retrouve en position idéale, et se rapproche désormais d'une qualification pour le "Last 32", la deuxième phase de l'Eurocoupe, ce qui était son objectif initial. Le prochain déplacement, à Ostende en Belgique, pourrait (en cas de nouvelle victoire) valider définitivement cette qualification.

Rendez-vous mercredi 19 novembre dès 20h25 pour vivre en direct le match Ostende / JDA Dijon, avec les commentaires de Théo Souman et Christophe Tarrisse. Notre équipe sera sur place pour vous faire vivre l'événement. 


Qui sont les Artland Dragons ?


C'est déjà le club de la ville allemande de Quakenbrück en Basse-Saxe. Une équipe qui monte, créée sous sa forme actuelle en 1995, elle a atteint le plus haut niveau allemand, la Bundesliga, en 2003. Depuis, le club est devenu un habitué de l'Eurocoupe puisque les Dragons enchaînent une troisième participation consécutive. Les Allemands jouent à Quakenbrück dans l’Artland Arena avec 3 000 places.

Ses joueurs


Peu de mouvement à l'intersaison pour les Allemands qui n’ont quasiment pas changé leur effectif. Ils pourront compter encore sur leur trio US redoutable : Anthony King (pivot de 2m06, 10.4pts – 5rbds l’an passé), Brandon Thomas (1m98, 11.1pts) et Lawrence Hill (9.3pts – 5rbds). A noter aussi la présence d'un joueur de 16 ans, Isaiah Hartenstei, et déjà 2m09 !

  • 4 McCRAY David (Allemagne) Arrière 1.88 28 ans
  • 6 KING Anthony (USA) Pivot 2.06 29 ans
  • 9 SCHWARTZ Tim (Allemagne) Arrière 1.97 27 ans
  • 10 DORETH Bastian (Allemagne) Meneur 1.82 25 ans
  • 11 HOLSTON David (USA) Meneur1.68 28 ans
  • 12 SEIFERTH Andres (Allemagne) Pivot 2.09 25 ans
  • 13 GRUNHEID Guido (Allemagne) Ailier 2.06 32 ans
  • 14 THOMAS Brandon (USA) Ailier 1.98 30 ans
  • 22 GRAVES Antonio (USA) Arrière 1.91 29 ans
  • 24 HILL Lawrence (USA) Ailier 2.03 27 ans
  • 31 HORNER Dennis (USA) Ailier 2.06 26 ans
  • 33 TOPPER Chad (Allemagne) Ailier 1.99 29 ans
  • 55 HARTENSTEI Isaiah (Allemagne)Ailier 2.09 16ans
  •  Coach : McCOY Tyron (USA)

Son début de saison

Les Allemands ont déjà disputé huit journées de championnat. Ils ont pour l'instant un très bon bilan de 6 victoires pour 2 défaites. et restent sur une écrasante victoire à l'extérieur à Crailsheim 103-85

Ses rendez-vous face à Dijon

  • Match aller pour la 5ème journée mercredi 12 novembre en Allemagne à 19h30.
  • Match retour, le mercredi 17 décembre au Palais des sports de Dijon pour la dernière journée.

Ses chances de qualification avant la compétition

30%. Avec la JDA, et les Belges d'Ostende, ils semblent condamnés à se battre pour le 4e et dernier billet qualificatif pour le tour suivant. A priori, l'adversaire le moins redouté pour la JDA. A priori... Les années passées, les clubs français ont souvent perdu face aux Allemands, une nation de clubs qui montent en puissance.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus