Dijon : des militants distribuent des bouteilles de lait pour soutenir les opposants à la ferme de 1000 vaches

Au marché couvert de Dijon, mardi matin, des membres de la confédération Paysanne ont mené une action en soutien aux 9 militants de ce syndicat qui comparaissaient pour des dégradations dans la ferme des 1.000 vaches en Picardie

Par Muriel Bessard

Les militants de la Confédération paysanne ont distribué des bouteilles de lait d'une petite ferme de Bourgogne pour sensibiliser la population à leur combat contre cette ferme géante dite des « 1.000 vaches » installée dans la Somme. Pour eux, le système mis en place avec cette exploitation menace les fermes locales, entraîne une baisse du prix du lait, comporte des risques de pollution, sans parler des conditions dans lesquelles les animaux seront élevés.

Le reportage de fanny Borius, Jean-François Guilmard et Pascal Rondi avec :

  • Clément Koenig, porte-parole de la Confédération paysanne de Saône-et-Loire
  • Delphine Dieudonné
  • Muriel Ravier
Action à Dijon contre la ferme des 1.000 vaches


Les militants ont pris jusqu’à 5 mois de prison avec sursis

Les neuf militants de la Confédération paysanne impliqués dans des actions jugées délictueuses contre la ferme des 1.000 vaches ont écopé d'amendes et jusqu'à cinq mois de prison avec sursis mardi devant le tribunal correctionnel d'Amiens.
Les neuf prévenus --six hommes et trois femmes-- étaient poursuivis à la suite de deux actions coup de poing de la Confédération paysanne sur le chantier de la ferme des 1.000 vaches, à Drucat-Le Plessiel, près d'Abbeville (Somme) en septembre 2013 et mai 2014. Les parties civiles ont estimé les dégâts à plus de 150.000 euros mais le tribunal a  demandé une expertise, renvoyant l'audience pour intérêt civil au 15 juin.
Les peines prononcées sont un peu plus sévères que les réquisitions du parquet, qui avait qualifié le dossier d'"éminemment politique". Venus de toute la France, entre 1.500 et 4.000 manifestants selon les sources, s'étaient retrouvés dès le matin devant le palais de justice pour soutenir les prévenus. Parmi eux des dirigeants d'EELV et l'ancien porte-parole de la Confédération paysanne José Bové.

La ferme des 1000 vaches, c’est quoi ?

C’est une exploitation située sur les territoires des communes de Buigny-Saint-Maclou et de Drucat-le-Plessiel (Somme) qui vise à élever un millier de vaches laitières et produire de l'électricité à partir du gaz libéré par le lisier et le fumier des animaux (on parle de méthanisation). Le projet, mené par Michel Ramery, un riche industriel du BTP, date de début 2011. Les 1ères vaches sont arrivées en septembre. Aujourd’hui elle serait 450.

Pourquoi le projet suscite-t-il une telle contestation

La taille de l’exploitation inquiète les éleveurs. Il existe 75.000 exploitations laitières en France dont la taille moyenne est de 50 vaches. La ferme des 1.000 vaches est un modèle industriel qui va à l’encontre des valeurs de la Confédération Paysanne dont les membres s’inquiètent également du sort des animaux. D’autre part, les opposants craignent une pollution due à l’épandage des résidus de la méthanisation, résidus qui seront produits en grande quantité dans cette exploitation.

=> a lire le dossier complet sur ce sujet de FranceTVinfo 

 


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus