Dijon : les producteurs de lait annoncent des actions coup-de-poing pour obtenir un "prix juste"

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.
Les producteurs laitiers demandent le retrait des produits « Président » et « Lactel » dans les grandes surfaces.
Les producteurs laitiers demandent le retrait des produits « Président » et « Lactel » dans les grandes surfaces.

Les producteurs laitiers se mobilisent un peu partout en France vendredi 6 décembre 2013. Ils demandent notamment le retrait des produits "Président" et "Lactel" dans les grandes surfaces.

En Côte d'Or, les membres des JA (Jeunes agriculteurs) et de la FDSEA (Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles) ont décidé de passer à l’action. Ils accusent notamment le groupe Lactalis (leader français et mondial du secteur laitier) de ne pas payer le lait à son juste prix, alors que les cours flambent à l'export et battent des records.

Les actionnaires contre les producteurs

"L’avenir de la production laitière ne doit pas être hypothéqué par des vues à court terme, consistant à servir d’abord les appétits des actionnaires au détriment des producteurs. En effet, pour un groupe qui collecte 5 milliards de litres de lait, le calcul est vite fait : 10€/1000L économisés sur le dos des producteurs représentent 50 millions d’euros qui rentrent directement dans les poches de la famille Besnier, actionnaire majoritaire du groupe Lactalis", expliquent les producteurs laitiers.

Pour la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), cette attitude est jugée d'autant plus "irresponsable" que l'année 2013 est marquée par l'euphorie du marché mondial. La demande ne cesse d’augmenter en Chine, en Inde, en Russie, etc.

Des difficultés avec la grande distribution

L'industrie laitière met souvent en avant les difficultés de la négociation avec les distributeurs. Mais, la Fédération nationale des producteurs de lait refuse d’entendre ces arguments : "Leurs difficultés avec la grande distribution ne peuvent pas se retourner contre nous", dit son président. L'observatoire des prix et des marges, qui vient de présenter son 3e rapport, a souligné que les prix pratiqués par les distributeurs sur l'alimentaire atteignent les "limites du supportable" pour les producteurs par rapport aux coûts de production.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.